C'est dans l'actuLife

Equipe de France: Deschamps a un meilleur bilan qu'Aimé Jacquet après 11 matchs

Grégoire Fleurot, mis à jour le 10.06.2013 à 18 h 15

Sur les matches de compétition, le sélectionneur des Bleus affiche une moyenne de points supérieure à plusieurs de ses prédécesseurs.

Didier Deschamps lors du match Brésil-France à Porto Alegre le 9 juin 2013. REUTERS/Paulo Whitaker.

Didier Deschamps lors du match Brésil-France à Porto Alegre le 9 juin 2013. REUTERS/Paulo Whitaker.

Les Bleus se sont nettement inclinés, dimanche 9 juin, face au Brésil à Porto Alegre en match amical (0-3). Cette troisième défaite consécutive, après celles contre l’Espagne et l’Uruguay, a entraîné de nombreux articles alarmistes sur le bilan de Didier Deschamps depuis qu’il est à la tête de la sélection.

Beaucoup citent une statistique en particulier: le sélectionneur est le premier de l’histoire de l'équipe de France depuis qu'elle possède un sélectionneur unique, c’est-à-dire depuis 1964, à avoir subi 5 défaites au cours de ses 11 premiers matchs en poste, pour seulement 4 victoires et 2 matchs nuls.

Conclusion tirée par plusieurs médias: Didier Deschamps a le pire bilan pour un sélectionneur français depuis 1964.

Sauf que, à y regarder de plus près, le bilan de l’ancien capitaine des Bleus ne souffre pas tant que cela de la comparaison avec ses illustres prédécesseurs. Analyser le bilan d’une équipe nationale sans faire la différence entre les matchs amicaux et les matchs de compétition n’a en effet pas beaucoup de sens: une victoire en match de qualification pour la Coupe du monde face à la Géorgie, si elle est moins prestigieuse, est bien plus importante qu'une victoire en match amical contre le Brésil. Souvenons-nous qu'à une époque, la France était d'ailleurs ironiquement surnommée «la championne du monde des matchs amicaux»...

Si l’on décompose le bilan de Didier Deschamps, on se rend compte que 4 de ses 5 défaites ont eu lieu lors de matchs amicaux. Dans sa campagne de qualification pour la Coupe du monde au Brésil, qui est l’objectif absolu de l’équipe de France, le sélectionneur a un bilan plus flatteur de 3 victoires, 1 nul et 1 défaite, soit une moyenne de 2 points par match, d’autant plus qu’elle a, sur ces cinq matchs, affronté deux fois l’Espagne, championne d’Europe et du monde en titre.

Les Bleus de Deschamps ont encore une chance de terminer en tête de leur groupe (l'Espagne n'a qu'un point d'avance sur eux), et sont quoiqu'il arrive bien partis pour terminer au moins deuxièmes, ce qui leur garantirait quasiment une place pour un match de barrage (les huit meilleurs deuxièmes sur neuf se quelifient pour les barrages).

Après une recherche dans les archives de la FFF, on ne trouve que cinq sélectionneurs qui, sur leurs 11 premiers matches, affichent un meilleur bilan que Deschamps en ce qui concerne les matches de compétition: Henri Guérin (1964-1966), Georges Boulogne (1969-1973), Gérard Houllier (1992-1993), Jacques Santini (2002-2004, avec sept victoires en sept matches de compétition) et Laurent Blanc (2010-2012). Roger Lemerre (1998-2002) affiche lui les mêmes performances en compétition que Didier Deschamps.

A l'inverse, les autres ont eux une moyenne de points par match de compétition inférieure à celle de Deschamps, même si la lecture de leurs bilans globaux peut laisser penser le contraire.

Didier Deschamps (2012-...): 4 victoires, 2 nuls, 5 défaites

  • Amical: 1 victoire, 1 nul et 4 défaites
  • Compétition: 3 victoires, 1 nul, 1 défaite
  • Moyenne de points par match de compétition: 2

Stefan Kovacs (1973-1975): 5 victoires, 2 nuls, 4 défaites

  • Amical: 5 victoires, 1 nul, 3 défaires
  • Compétition: 1 nul, 1 défaite
  • Moyenne de points par match de compétition: 0,5

Michel Hidalgo (1976-1984): 4 victoires, 5 nuls, 2 défaites

  • Amical: 3 victoires, 4 nuls, 1 défaite
  • Compétition: 1 victoire, 1 nul, 1 défaite
  • Moyenne de points par match de compétition: 1,33

Henri Michel (1984-1988): 7 victoires, 2 nuls, 2 défaites

  • Amical: 3 victoires, 1 nul
  • Compétition: 4 victoires, 1 nul, 2 défaites
  • Moyenne de points par match de compétition: 1,86

Michel Platini (1988-1992): 6 victoires, 3 nuls et 2 défaites

  • Amical: 4 victoires, 1 nul
  • Compétition: 2 victoires, 2 nuls, 2 défaites
  • Moyenne de points par match de compétition: 1,33

Aimé Jacquet (1993-1998): 6 victoires, 5 nuls, 0 défaite

  • Amical: 5 victoires, 1 nul, 0 défaite
  • Compétition: 1 victoire, 4 nuls, 0 défaite
  • Moyenne de points par match de compétition: 1,4

Raymond Domenech (2004-2010): 4 victoires, 7 nuls, 0 défaite

  • Amical: 2 victoires, 3 nuls, 0 défaite
  • Compétition: 2 victoires, 4 nuls, 0 défaite
  • Moyenne de points par match de compétition: 1,66

G.F.

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte