Tech & internetLife

L'offre légale de Netflix fait-elle réellement diminuer le téléchargement illégal sur BitTorrent?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 05.05.2013 à 18 h 36

C'est ce qu'affirme le service de vidéos à la demande sur abonnement, mais BitTorrent explique diminuer consciemment son trafic quand les internautes utilisent leur ordinateur pour faire autre chose...

 BitTorrent Download/nrkbeta via Flickr CC License By

BitTorrent Download/nrkbeta via Flickr CC License By

Le responsable des contenus chez Netflix –le service américain de vidéo à la demande sur abonnement– affirme qu'il y a une corrélation directe entre l'offre légale proposée par Netflix et le téléchargement illégal, en tout cas celui via BitTorrent.

«On demande aux fournisseurs d'accès internet de bien vouloir publier leurs vitesses de connexions, et quand on se lance dans un territoire, le trafic de Bittorrent diminue à mesure que celui de Netflix augmente.»

Pour Ted Sarandos, cette diminution soudaine est due au fait que les gens sont «pour la plupart honnêtes», et qu'ils veulent simplement «une super expérience et l'accès» aux séries et aux films sur Internet. Pour lui, «la meilleure façon de combattre le téléchargement illégal n'est pas sur le plan légal ou criminel, mais en donnant de bonnes options».

Pour le directeur du contenu chez BitTorrent, Matt Mason, «la façon de combattre le téléchargement illégal est de rendre légitimes ou de copier les pirates. Avec BitTorrent, nous essayons de rendre légitime cet ecosystème parce qu'il y a clairement de la valeur dedans».

Il trouve lui aussi que le téléchargement illégal n'est pas populaire «parce que les gens aiment voler, mais parce que ça propose un meilleur service».

Mais il donne une toute autre possible explication à la diminution du trafic de Bittorrent quand celui de Netflix augmente, moins flatteuse pour l'offre légale. Il explique que son entreprise a créé un protocole qui baisse d'un cran le trafic BitTorrent aux moments de pointes de l'Internet:

«Si vous utilisez BitTorrent et que vous passez un coup de fil sur Skype, ou que vous regardez une vidéo sur YouTube, ça va rendre prioritaires ces actions-là par rapport à celles sur BitTorrent [...]. Donc aux heures de pointes on voit l'usage de BitTorrent chuter et l'usage du web augmenter. Et ensuite BitTorrent remonte d'un cran quand les gens vont se coucher.»

Netflix est directement affecté par ce protocole, explique-t-il:

«La plus grande victoire qu'on a eue avec ça, quand on l'a mis en place, c'est que le PDG de Netflix Reed Hastings a dit que Netflix avait désormais plus de trafic aux Etats-Unis que BitTorrent. Et on s'est dit, "cool, ça marche". Eux ils étaient du genre "On les a battus!", et nous on était en mode "De rien les gars".»

C.D.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte