Life / Culture

Pour Disney, les filles n'étaient bonnes que pour le coloriage

Temps de lecture : 2 min

En 1938, seuls les hommes avaient le droit de «créer» les princesses de Disney. Mais les «filles» avaient le droit de faire du coloriage, ou presque.

Pas de quoi sourire, Blanche Neige. (via Disney)
Pas de quoi sourire, Blanche Neige. (via Disney)

Quand sa grand-mère est morte, Kevin Burg a retrouvé une lettre de rejet de candidature qui avait été envoyée à celle-ci par Walt Disney en 1938. Le contenu est tellement sexiste que Burg a posté la missive sur FlickR.

(FlickR/CC 2.0/simsandwich)

Mary V. Ford, de son nom de jeune fille, avait manifestement écrit au célèbre studio d’animation pour connaître les critères nécessaires pour être admise à l’école Disney, qui formait ses animateurs.

Réponse: «Les filles ne travaillent pas du côté créatif pour préparer les dessins animés pour l’écran, car cette tâche est exclusivement réservée aux jeunes hommes. Pour cette raison, les candidatures des filles ne sont pas examinées pour l’école préparatoire.»

Pour la consoler, les gentils sexistes de Disney précisent quand même que Ford peut tenter de faire du coloriage pour eux:

«Le seul travail ouvert aux femmes consiste à tracer les dessins des personnages sur des feuilles de celluloïd avec de l’encre de Chine et de remplir l’espace entre les traits à la peinture de l’autre côté de la feuille en suivant les directions données.»

D.D.

Newsletters

Comment mesure-t-on l'indice de la crème solaire?

Comment mesure-t-on l'indice de la crème solaire?

Indice 70, indice 20, indice 5... Qu'est-ce qui fait la différence?

Freud sur le bout de la langue

Freud sur le bout de la langue

Comment les concepts et réflexions du père de la psychanalyse ont imprégné une langue et y sont restés nichés.

La nouvelle tablette de Microsoft pourra-t-elle remplacer votre ordi portable?

La nouvelle tablette de Microsoft pourra-t-elle remplacer votre ordi portable?

Il y a un mois environ, délaissant le petit pour le gros, Microsoft a dévoilé sa Surface Pro 3, soit sa tablette la plus grande et la plus impressionnante de son histoire. Avec un écran de 12 pouces (!) et une fourchette de prix allant de 799€ à...

Newsletters