Pourquoi préfère-t-on les hommes à voix grave et les femmes à voix aigüe?

Image extraite de l'affiche du film «Le discours d'un roi» (Wild Bunch Distribution).

Image extraite de l'affiche du film «Le discours d'un roi» (Wild Bunch Distribution).

Une étude scientifique cherche à comprendre l'attirance auditive.

L’attirance entre deux personnes n’a rien (ou peu) de romantique: elle peut, au contraire, être expliquée scientifiquement. Par exemple, nous sommes en général séduits par des traits symétriques car ils signifient que celui ou celle que nous admirons a un génome sain.

Les femmes hétérosexuelles aiment les visages masculins car ils signalent la force physique. Les hommes hétérosexuels aiment les femmes aux traits juvéniles à cause des avantages «évolutionnaires» de s'accoupler avec une personne jeune.

Jusqu’ici, pourtant, peu de recherches avaient tenté d’expliquer l’attirance auditive que nous éprouvons pour différents timbres de voix. Pourquoi les hommes à voix grave et les femmes à voix aigüe sont-ils en général considérés plus séduisants?

La publication scientifique Plos One vient de publier une étude qui offre une explication simple. Tout est une question de taille (ou plutôt de taille supposée):

«Les hommes testés ont préféré les voix féminines qui signalent une petite masse corporelle, avec un ton assez élevé, une large variation de fréquences et un ton voilé tandis que les femmes testées ont préféré des voix masculines qui indiquent une large masse corporelle avec un ton bas et peu de variation de fréquences.»

Les femmes recherchent également des hommes au ton voilé, car cela montre un manque d’agressivité malgré la taille imposante des barytons en question.

Les chercheurs ont fait écouter des enregistrements de voix générées par ordinateur (et donc très étranges) à des représentants des deux sexes. Voici les timbres artificiels les plus et les moins attirants utilisées lors de l’expérience (s’il y en a un plus sexy, c’est par défaut):

(La voix de femme la plus attirante peut être entendue ici)

Le Smithsonian magazine explique qu’en plus d’établir scientifiquement que la voix de Barry White est terriblement attrayante, cette étude nous prouve que l’être humain fonctionne comme certains animaux: les oiseaux et beaucoup de mammifères annoncent aussi leurs caractéristiques physiques grâce à la qualité sonore de leurs appels à l’accouplement.

Une question demeure en suspens, pourtant: pourquoi les hommes recherchent-ils des femmes petites tandis que les femmes recherchent des mâles imposants? L’étude de Plos One ne répond pas à cette question, mais le Smithsonian remarque qu’il s’agit d’un «dimorphisme sexuel», une différence entre les genres, que l’on retrouve chez la plupart des espèces animales. 

D.D.