C'est dans l'actuSports

Robert Lewandowski, sixième footballeur à obtenir 10/10 dans L'Equipe

Grégoire Fleurot, mis à jour le 16.06.2015 à 16 h 52

Robert Lewandoswki fête son troisième but avec le Borussia Dortmund face au Real Madrid le 24 avril 2013 à Dortmund, REUTERS/Ina Fassbender

Robert Lewandoswki fête son troisième but avec le Borussia Dortmund face au Real Madrid le 24 avril 2013 à Dortmund, REUTERS/Ina Fassbender

En football, obtenir la note de 10/10 dans le quotidien sportif L’Equipe n’est pas donné à tout le monde: seuls cinq joueurs y avaient eu droit avant que Robert Lewandowski se voie attribuer la note parfaite après la victoire de son club, le Borussia Dortmund, sur le Real Madrid (4-1) mercredi 24 avril.  

Il faut dire que le Polonais a réussi deux exploits inédits: marquer quatre buts en un match en demi-finale de Ligue des champions, et marquer au moins trois buts contre le Real Madrid dans la plus grande des compétitions européennes. Les journalistes sportifs s’en donnent à cœur-joie ce jeudi matin: Lewandowski, «à son apogée» mercredi soir, a «illuminé le Signal Iduna Park» écrit L’Equipe, qui décrit ainsi sa performance:

«Dans les appels du Polonais, tout y était: courses, placement, frappes sèches, instantanées, qu’il soit en déséquilibre, dos au but ou en pleine course. Une nuit comme en rêvent tous les attaquants.»

Lewandowski  est en fait entré dans deux clubs très fermés en un soir. Il est devenu le neuvième joueur à réussir un quadruplé en Ligue des champions, rejoignant Mario Gómez, Lionel Messi, Bafétimbi Gomis, Andreï Chevtchenko, Ruud van Nistelrooy, Dado Pršo, Simone Inzaghi et Marco van Basten.

Lionel Messi, meilleur joueur du monde depuis quatre ans, est le seul à avoir atteint ce total deux fois (un quadruplé contre Arsenal en 2010 et un quintuplé en 2012 contre Leverkussen), deux performances qui lui avaient d’ailleurs valu les deux derniers 10/10 décernés par L’Equipe. Les quatre autres membres du «club des 10» sont Oleg Salenko, Franck Sauzée, Lars Windfield et Bruno Martini.

La performance de Lewandowski, qui lui a aussi valu la note de 10/10 dans le quotidien sportif italien de référence La Gazzetta dello Sport, place le Polonais de 24 ans de fait parmi les meilleurs attaquants du monde.

Arrivé à l’été 2010 dans la Ruhr, il accumule depuis les récompenses: deux fois champion d’Allemagne, footballeur polonais de l’année en 2011, meilleur joueur de Bundesliga en 2011-2012 (avec 22 buts et six passes décisives, sans pénalty au compteur). Même Franck Ribéry, le Meister de Boulogne-sur-Mer et Munich, le qualifiait de «meilleur joueur de Dortmund, devant
Götze et Kagawa».

Et ses statistiques continuent de parler pour lui cette année: devenu deuxième meilleur buteur de la Ligue des champions avec 10 buts (contre 12 à son adversaire du soir Cristiano Ronaldo, qui n’a marqué «que» un but), il est aussi le meilleur buteur de la Bundesliga, le championnat d’Allemagne, avec 23 buts en 27 matchs.

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte