LifeTech & internet

Le «Like» de Facebook est-il né en 1937?

Robin Panfili, mis à jour le 23.04.2013 à 19 h 17

A cette époque, une radio proposait déjà un système similaire.

Capture d'écran de Popular Science en 1934

Capture d'écran de Popular Science en 1934

Mark Zuckerberg a certes inventé un réseau social à l’échelle mondiale, pour autant, la paternité d'une de ses options pourrait lui être contestée. Oui, comme le remarque le Pacific Standard, le «Like» Facebook ressemble étrangement à une fonctionnalité ayant vu le jour en 1934 sur des appareils radiophoniques.

A cette époque, l’ingénieur en électricité américain Nevil Monroe Hopkins souhaite révolutionner la radio. Selon lui, il n'y a de l'avenir que dans l'interaction avec les auditeurs. C'est à partir de ce constat qu'il a développé un transistor composé de trois boutons: un «oui», un «non» et un troisième pour «présent». Ce système permet à l’auditeur d’exprimer son opinion, son approbation ou son mécontentement vis-à-vis des publicités ou des hommes politiques interviewés sur le canal.

Hopkins obtiendra deux brevets en 1937 pour ces modèles. Il fondera alors sa société, la National Electric Ballots, baptisera son appareil le «Radiovoter». Mais au-delà de toutes ces inventions techniques, il fera émerger un concept nouveau dans la société américaine: la démocratie directe.

LEG: Illustration de Radio-Craft magazine en juillet 1934

Quelques jours après la commercialisation de l’appareil en juin 1937, le Laurens Sun —un journal de l’Iowa— évoquait les différentes fonctionnalités de la radio.

«Un petit gadget électrique, appelé Radiovoter, pourra faire gagner du temps lorsqu’un Président veut consulter l’opinion sur un sujet politique et qu’il veut recueillir l’avis de sa population. La question pourra être: “voulez-vous la guerre?” [...] Quelle que soit la question, chaque auditeur pourra y répondre grâce aux fonctionnalités du Radiovoter.»

Mais la radio de Hopkins n’a connu qu’un timide succès auprès des ménages. Alors, si l’on n’est pas vraiment sûr que Hopkins a inspiré le «Like» de Facebook, il développe en tout cas le même concept.

Robin Panfili
Robin Panfili (190 articles)
Journaliste à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte