Tech & internetLife

Google Glass va changer la manière de filmer le porno

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 11.04.2013 à 11 h 18

Photo promotionnelle d'Inside Deep Throat, le documentaire sur le film pornographique Deep Throat

Photo promotionnelle d'Inside Deep Throat, le documentaire sur le film pornographique Deep Throat

Avec l’arrivée des lunettes Google Glass sur le marché en 2014, qui permettront à l’utilisateur connecté à Internet de prendre des photos, des vidéos, d’envoyer des messages (mais pas encore de faire le café), tous les secteurs de l’économie du divertissement ont intérêt à profiter de l’innovation technologique pour revoir leur mode de production.

Et l’industrie pornographique, secteur moteur de l'Internet, ne sera pas en reste, écrit le site Tech News Daily, qui a recueilli les avis d’experts de la chose.

Les Googles Glass vont sans doute favoriser le style subjectif, estime ainsi Alana Evans, actrice porno et animatrice de radio. Plus connue sous le nom de «POV», pour Point of View (point de vue), cette manière de filmer met le spectateur dans la peau de l’acteur ou de l’actrice, mais plus souvent de l’acteur... Un peu comme les First-person shooter ou FPS (en bon français, jeu de tir en vue subjective) dans le jeu vidéo permettent au joueur d’évoluer dans la peau d’un personnage.

Filmer du POV porno était jusqu’ici très difficile, poursuit Tech News, car l’acteur doit maintenir une caméra encombrante sur son épaule tout en faisant d’autres choses qui nécessitent généralement la concentration totale d’une personne. Google Glass sera à l’inverse un système de tournage sans-les-mains. Le dispositif pourrait même permettre de développer des aventures immersives, de type l’histoire dont vous êtes le héros.

Il ne faudrait pas prendre d’une manière trop frivole ce débat sur les choix technologiques du porno. Rappelez-vous, écrivait en juillet 2012 Sam Gibbs sur Gizmodo, juste après la présentation des Google Glass, de la confrontation entre VHS et Betamax, deux standards vidéo concurrents dans les années 1980. Le porno s’est mis du côté de la VHS, qui a gagné sa bataille... Certains affirmant même que le choix du porno pour un support plutôt qu'un autre a été décisif dans la victoire du format VHS.

Sur PC Mag, Sascha Segan écrivait à la même époque qu’après la démonstration des Google Glass, les utilisateurs de Twitter posaient tous la même question existentielle:

«Est-ce que les lunettes seront utilisées pour faire du porno?»

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte