Égalités / Life

Interdire le mariage gay nuit aux enfants

Temps de lecture : 2 min

C'est la conclusion du groupe de pédiatres le plus influent des Etats-Unis.

REUTERS/Régis Duvignau
REUTERS/Régis Duvignau

Certains doutent peut-être de la recherche en science sociale (c'est à toi que je pense, George Will –un éditorialiste américain conservateur, NDT), mais des gens qui passent leurs journées à étudier la santé des enfants disent que le mariage pour tous est bon pour les gamins. Et au-delà de ça, qu'interdire le mariage aux personnes du même sexe est nocif pour les enfants.

L'American Academy of Pediatrics, le groupe de pédiatres le plus influent des Etats-Unis, s'est prononcé le 21 mars en faveur du mariage pour tous et affirme que pour les enfants, un ménage de deux parents est bénéfique, peu importe l'orientation sexuelle ou le genre des parents, rapporte l'Associated Press.

L'académie a déclaré vouloir faire connaître sa position sur le sujet avant que la Cour suprême n'examine deux cas de mariage la semaine prochaine.

Dans une étude publiée en ligne, l'académie indique que les enfants réussissent aussi bien dans les familles homosexuelles que dans les familles hétérosexuelles et que l'important est qu'ils soient élevés dans un environnement globalement stimulant. Elle ajoute qu'empêcher les couples de même sexe de se marier «amplifie le stress des familles, ce qui affecte la santé et le bien-être de tous les membre du ménage».

La conclusion de l'académie «est fondée sur le fait qu'il n'existe aucune preuve que le mariage homosexuel nuise aux enfants», explique les auteurs de l'étude, selon CNN.

L'académie est arrivée à cette conclusion après quatre années passées à examiner la littérature disponible sur le sujet. Le résultat final? Un rapport de dix pages et soixante citations, souligne le New York Times.

La position de l'académie n'est guère surprenante étant donné qu'elle a rejoint d'autres groupes dans le soutient au mariage pour tous. Et certains disent que l'académie s'est peut-être trop avancée. Un professeur de l’État de Louisiane affirme que les données ne sont pas suffisante pour évaluer pleinement la situation.

Daniel Politi

Traduit par Célésia Barry

A lire aussi sur Slate: notre dossier sur le mariage pour tous

Newsletters

M&M's veut que ses personnages soient «plus inclusifs»

M&M's veut que ses personnages soient «plus inclusifs»

La marque opère un toilettage de ses figures qui apparaissent dans les pubs.

Le télétravail, nouveau vecteur d'inégalités entre les hommes et les femmes

Le télétravail, nouveau vecteur d'inégalités entre les hommes et les femmes

Le travail à distance pourrait venir creuser un peu plus l'écart entre les genres.

Parler d'argent dans le couple ne doit plus être un tue-l'amour

Parler d'argent dans le couple ne doit plus être un tue-l'amour

D'autant plus lorsque les partenaires sont loin d'avoir les mêmes pouvoirs d'achat.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio