LifeTech & internet

Participez à la conquête spatiale européenne avec votre drone AR.Parrot

Grégoire Fleurot, mis à jour le 18.03.2013 à 11 h 10

Vous pensiez que le drone AR.Parrot que vous avez reçu à Noël n’était qu’un jouet pour espionner dans le jardin de vos voisins? Une nouvelle application iPhone vous permet de participer à l’effort de conquête spatiale européen tout en vous amusant.

L’Agence spatiale européenne (ESA) vient en effet de sortir une application de réalité augmentée pour iOS appelée AstroDrone qui permet aux utilisateurs de simuler une mise à quai de leur drone AR.Parrot dans une Station spatiale internationale (ISS) virtuelle.

Les données tirées des heures de jeu des utilisateurs seront ensuite récupérées par l’ESA, qui les utilisera dans ses travaux actuels pour créer une intelligence artificielle capable de mettre à quai un vaisseau spatial.

Guido de Croon, un des chercheurs ayant travaillé sur le projet, explique la démarche de crowdsourcing:

«Les gens estiment intuitivement leur position et leurs mouvements en relation avec l’environnement de différentes manières, en se basant sur ce qu’ils ont vu auparavant. Cette nouvelle application nous permet de crowdsourcer des exemples de ce processus, une première étape vers sa reproduction en intelligence artificielle.»

L’ESA précise que le joueur doit positionner le drone sur une version graphique de la station «de manière rapide mais contrôlée», avec des points de bonus pour une orientation correcte et une approche finale à faible allure. Dans le communiqué de l’ESA, Guido de Croon tient aussi à rassurer les personnes inquiètes pour leur vie privée et l’utilisation des données:

 «Nous ne sommes pas intéressés par les endroits où les gens volent. Nous ne recevrons aucune image vidéo brute, nia aucune coordonnée GPS, seulement les caractéristiques des images mathématiques abstraites que les drones perçoivent de la navigation, ainsi que les données de vitesse.»

Le site technologique The Verge conclut:

«Dans tous les cas, c’est pour la science, le jeu a l’air amusant, et il est probablement plus productif qu’utiliser votre drone uniquement pour terroriser votre famille.»

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
dronesiPhoneiOSapplicationISS
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte