article suivant »

[VIDÉOS] Une pluie de météorites déchire le ciel en Russie, à Tcheliabinsk

On dénombre 250 blessés, principalement à cause des éclats de verre des fenêtres qui ont explosé au passage de l'onde de choc.

La traînée de débris dans le ciel de Tcheliabinsk en Russie le 15 février 2013, REUTERS

Un très gros météore a déchiré le ciel au-dessus de Tcheliabinsk, une ville à l’est des montagnes de l’Oural et à 1.500 kilomètres de Moscou, à 9h30 du matin heure locale. La boule de feu était incroyablement lumineuse, presque autant que le soleil, et a provoqué un grondement sonique important qui a déclenché les alarmes des voitures et brisé des fenêtres.

Les médias font état de 250 blessés, principalement à cause des éclats de verre des fenêtres qui ont explosé. Selon certaines sources, des morceaux seraient tombés au sol, mais pour le moment rien ne permet de le confirmer. Les premières informations sont en effet rares, et de nombreux canulars et fausses vidéos circulent déjà autour de ce qu’il s’est passé.

Mais des dizaines de vidéos qui semblent bien avoir capturé le phénomène sont consultables sur YouTube, notamment prises par des caméras embarquées dans des voitures, une spécialité russe. Certaines sont incroyables, comme celle-ci qui montre le météore qui pénètre dans l’atmosphère.

Celle-ci est encore plus extraordinaire: elle montre la queue de fumée dans le ciel, l’onde de choc et on y entend très clairement la déflagration sonique très puissante à 27 secondes.

En voilà une autre, sur laquelle l’onde de choc est immédiate:

Et une autre:

Pour des photos tout aussi incroyables, cliquez ici, ou rendez-vous sur le site Chelyabinsk.ru.

Que s’est-il passé dans le ciel russe? Premièrement, je ne pense pas qu’il s’agisse de l’astéroïde 2012 DA14, tout simplement parce que le phénomène s’est passé 16 heures avant le passage de DA14. A 8 kilomètres par seconde, c’est à près d’un demi-million de kilomètres de DA14, dans une orbite complètement différente.

Ensuite, en se fondant sur la lumière, l’heure et les vidéos qui montrent le soleil levant, on dirait que la météorite se déplaçait d’est en ouest. J’ai peut-être tort, mais c’est ce à quoi cela ressemble. DA14 s’approche de la Terre depuis le sud, donc tout fragment que ce rocher devrait se déplacer du sud au nord.

Je ne pense donc pas que tout cela soit lié à DA14, mais encore une fois, quelle coïncidence!

Je ne sais pas quelle était la taille de cette météorite (la partie solide). Les informations sont trop rares. Il faudrait avoir la position exacte des personnes qui ont pris les vidéos pour trianguler et voir à quelle altitude se situe la traînée de débris, par exemple. On peut remarquer que les personnes prenaient des vidéos de la traînée pendant un certain temps avant la déflagration, ce qui rend cohérente l’hypothèse selon laquelle ce son est bien l’onde de choc issue du passage de la météorite dans notre atmosphère.

Je sais que beaucoup de gens vont penser qu’il s’agit du son de l’explosion due à un impact, mais il y a plus de chances pour que cela soit la déflagration sonique de quelque chose qui voyage à plusieurs fois la vitesse du son à travers l’air.

Pour ce qui est de l’impact, le scénario le plus probable est que la masse se soit désintégrée en plusieurs morceaux à de nombreux kilomètres au-dessus du sol, et que des bouts ont plu sur la Terre. Beaucoup de grands météores font cela, avec des météorites (les pièces qui tombent au sol) retrouvées sur le sol. Une fois que les morceaux tombées sont retrouvés, on aura une meilleure idée de la taille de cette chose, et bien sûr de sa composition (rocher, métal, un mélange des deux).

La traînée est intéressante. On dirait qu’elle se sépare, ce qui pourrait indiquer la séparation principale de masse. Cela n’est pas étonnant, et le même phénomène s’est passé avec des chutes précédentes (comme Sikhote-Alin). Cela signifie qu’elles ont pu se désintégrer à différents moments, et donc que des morceaux ont pu tomber à de nombreux endroits.

C’est tout pour le moment, mais cet article sera mis à jour avec les dernières informations.

Phil Plait

Traduit et adapté par Grégoire Fleurot

6 réactions

article suivant »

OUTILS
> taille du texte