Elections-US-2012USA 2012LifePresidentielle

Obama est plus influent que Justin Bieber sur internet, selon Klout

Will Oremus, mis à jour le 24.08.2012 à 12 h 11

Capture d'écran du 16 août 2012

Capture d'écran du 16 août 2012

Klout, la startup d’analyse des réseaux sociaux qui note votre influence sur internet sur une échelle de 1 à 100, ne se contente plus de vous réduire à un nombre basé uniquement sur vos activités en ligne. Maintenant il essaie de calculer à quel point vous êtes, aussi, important en tant qu’être humain.

La compagnie de San Francisco, qui a suscité fièrement la controverse depuis ses débuts en 2009, a annoncé cette semaine qu’elle avait ajusté l’algorithme derrière les scores qu’elle attribue à chaque utilisateur des réseaux sociaux. Elle vous note maintenant sur 400 critères au lieu de seulement 100, et certains de ces nouveaux critères n’ont aucun rapport avec vos tweets ou le nombre de «j’aime» que vous obtenez sur Facebook. Par exemple, votre score augmentera si vous êtes suffisamment important pour avoir votre propre page Wikipédia. Et il pourra aussi monter ou descendre selon la description de votre emploi sur LinkedIn.

En conséquence, l’ancien roi de Klout Justin Bieber a vu sa note baisser de 100 à 91, alors que le score de Barack Obama a bondi de 94 à 99. (Est-ce que la description d’emploi d’Obama sur LinkedIn indique «Président»?) Mitt Romney obtient 90, bien qu’il ait beaucoup moins de followers sur Twitter qui ne soient pas des bots.

Pourquoi devriez-vous vous sentir concerné? Et bien, probablement parce que vous ne devriez pas, vraiment. Mais les gens qui ont des scores très importants en tiennent parfois compte parce que, de plus en plus, les entreprises offrent des avantages dans le monde réel et traitent encore mieux leurs clients dont le score atteint un certain seuil, comme 40 ou 50. Et les gens avec des scores très bas s’en préoccupent parce que, hey, ils sont importants eux aussi, bon sang, même s’ils ne passent pas leurs journées à tweeter ou à linker ou je ne sais pas comment les jeunes appellent ça.

Contrairement au dernier changement majeur d’algorithme de Klout, celui-ci n’a pas provoqué beaucoup d’indignation en dehors du petit monde de Bieber – peut-être parce que la compagnie s’est assuré que le score de la plupart des gens augmente.  

Will Oremus

Traduit par Pauline Moullot

Will Oremus
Will Oremus (151 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte