JO-Londres-2012JO Londres 2012 directLife

L'esthétique porno envahit le traitement des JO

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 09.08.2012 à 12 h 53

Capture d'écran des JO sur le site BuzzFeed

Capture d'écran des JO sur le site BuzzFeed

Lors des épreuves de natation masculines, le site de LOL -mais plus uniquement— Buzzfeed a publié des images issues de la retransmission télévisée en se demandant: «Jeux olympiques ou... porno gay?»

Ça a l'air idiot, mais la manière dont le bandeau des scores vient se plaquer sur le maillot des nageurs peut donner l'impression qu'ils sont nus, et que l'incrustation du bandeau vient pudiquement masquer leurs parties les plus intimes... Il n'en fallait pas plus pour que la blague JO/porno gay se propage sur le web.

Sur BuzzFeed, une série de captures d'images suggestives

Et la natation n'est pas la seule épreuve en cause. Comme le note Next, le magazine de Libération:

«Si le fait que l'incrustation des résultats sur les images télé déshabille les plongeurs relève de la coïncidence, la façon dont sont mises en image les épreuves de beach-volley féminin n'a rien d'hasardeux.» (1)

Pour l'inventeur du terme «métrosexuel», l'auteur Mark Simpson interrogé par Next en avril, «Les blogs et les Tumblr sont remplis d'images de footballeurs dans des positions très sexuées. J'ai qualifié ce type d'images de “sporno”, soit le mélange entre sport et porno».

Simpson y voit une conséquence du fait que le public est majoritairement féminin, et que les hommes aiment relever le défi narcissique du corps le plus attirant et sexy.

«Pour retenir l'attention des consommateurs, on met en scène le corps d'un sportif dans un gang-bang, dans les douches d'un vestiaire [...] L'imagerie métrosexuelle empruntait à l'érotisme homosexuel, le sporno fait référence au porno gay hardcore et constitue l'esthétique du XXIe siècle.»

(1) Un journaliste américain de Metro s'est d'ailleurs amusé à recadrer les images de sportifs masculins selon les standards du beach-volley féminin pour en dénoncer la mise en scène sexiste.

Le site Metro parodie les cadrages du beach-volley féminin
Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte