JO-Londres-2012JO Londres 2012 directLife

Les fléchettes devraient-elle être un sport olympique?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 25.07.2012 à 11 h 27

Darts / richardofengland via Flickr CC License By

Darts / richardofengland via Flickr CC License By

Les fléchettes évoquent à la plupart des gens une bonne soirée passée dans un bar entre copains, une bière dans une main et des fléchettes dans l'autre, pour une petite partie entre deux conversations. Mais pour certains Anglais, les fléchettes pourraient –et devraient– faire partie des sports en compétition aux Jeux olympiques.

David Allen, de la Professional Darts Corp., affirme ainsi au Los Angeles Times:

«Si le tir à l'arc est aux JO, il n'y a pas de raison de dire que les fléchettes ne devraient pas y être, c'est une discipline similaire: vous êtes debout et vous visez une cible.»

Le Los Angeles Times n'est pas aussi catégorique, notant que, si la compétition y est aussi féroce que dans n'importe quel événement de tir à l'arc, ce n'est qu'un des éléments qui ont rendu les fléchettes populaires en Angeleterre, les autres étant les tenues des fans et, surtout, la bière (les fléchettes sont nées dans un pub anglais).

Résultat, l'ambiance aux compétitions officielles de fléchettes en Grande-Bretagne fait penser à celle des matchs de catch américains. Les fléchettes sont le sport d'intérieur le plus populaire d'Angleterre, avec des publics qui atteignent parfois les 10.000 personnes, et sont programmées plus de 700 heures par an à la télé.

Mark Walsh, un tireur de fléchettes d'élite de 47 ans, père de cinq enfants, estime que lui et ses confrères sont tout autant des athlètes que les sportifs qui remplissent en ce moment le village olympique:

«Bien sûr que les joueurs de fléchettes professionnels sont des athlètes. Ils s'entraînent tous les jours, ils doivent passer quatre, cinq, six heures par jour à s'entraîner. Donc ce sont des athlètes si on le voit comme ça. Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas courir le 100 mètres en 10 secondes comme Usain Bolt qu'on n'est pas un athlète.»

Les fléchettes ne sont pas le seul sport à réclamer une place aux Jeux olympiques. Comme on l'écrivait début mars, USA Yoga veut faire du yoga asana, la forme de yoga la plus répandue dans le monde occidental, une discipline olympique. Dans cette campagne, l'organisation a commencé par tenir des championnats de yoga, où les participants doivent effectuer sept poses, dont cinq imposées, en trois minutes, la compétition se concentrant donc davantage sur l'aspect physique du sport plutôt que sur son volet spirituel ou méditatif.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte