LifeJO Londres 2012 directJO-Londres-2012

La meilleure vidéo des JO est ce trailer des Jeux paralympiques

Daphnée Denis, mis à jour le 24.07.2012 à 11 h 13

Les Jeux paralympiques ne commencent pas avant la fin août, deux semaines après que la majorité de la planète aura oublié les JO d'été pour quatre ans. Mais les Jeux paralympiques, et leurs six catégories d'athlètes avec des handicaps physiques qui vont de l'amputation (et son «Blade Runner» Oscar Pistorius) à l'infirmité motrice cérébrale en passant par des troubles visuels, valent vraiment le coup.

Si vous avez besoin d'être convaincu, vous n'avez qu'à regarder cette extraordinaire série de courtes publicités pour la couverture des Jeux sur la britannique Channel 4, réalisée par Tom Tagholm.

Le plus efficace de ses clips est ce trailer d'une minute trente:

Ce montage multi-sport révèle que les Jeux paralympiques ne sont pas qu'une histoire de chaises roulantes. Avec Harder Than You Think de Public Enemy en fond sonore, on voit ce que la Grande-Bretagne a de mieux: l'équipe de foot s'entraînant avec des bandeaux sur les yeux (pour être sûr que ceux qui voient un peu plus que les autres ne bénéficient pas d'un avantage injuste), la battante championne de natation d'1m20 Ellie Simmonds, des coureurs amputés et, oui, l'équipe de basketball en chaise roulante.

A la moitié du clip, surgit un plan de coupe: une bombe explosant dans une zone de conflit. Puis on voit une femme enceinte à l'hôpital, attendant des nouvelles sur l'état de son enfant à naître. Un accident routier avec une voiture qui se retournesur l'autoroute. Une seconde plus tard, on est de retour dans un gymnase, où un homme amputé des jambes fait des tractions. Puis on voit un homme –vraisemblablement la victime de cet horrible accident de voiture– à côté de son véhicule froissé.

Dans un billet de blog sur le site de Channel 4, le réalisateur Tagholm explique que les «scènes sur les origines» de sa vidéo n'étaient pas là pour dire «c'est pas trop cool que ces gars soient arrivés jusque-là?»:

«Ce que j'ai voulu faire, c'était avoir un moment de flasback –pour montrer que ça fait partie de qui ils sont aujourd'hui, et partie de leur réalité physique. Je ne voulais pas insister dessus, juste donner un indice, un moment qui montre à quel point ces personnages ont dû être forts. J'aurais pu mettre ces scènes au début ou à la fin du trailer, mais je trouve que ça aurait bizarrement eu moins d'impact– les mettre là vous arrête en plein vol et vous saute à la figure.»

La technique est très efficace, mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle cette vidéo donne tellement envie d'être regardée. Le titre de la série, «Rencontrez les superhumains», le dit très simplement. Plutôt que de chercher à prendre de la distance, ces clips zooment sur la sueur et la difficulté des Jeux paralympiques. Les athlètes qui prennent part à ces Jeux doivent atteindre des minima olympiques exigeants pour pouvoir représenter leurs pays. Une fois qu'ils y arrivent, ils font tout pour gagner, et rien de moins que ça. Merci à Channel 4 de nous le rappeler.

Daphnée Denis

Traduit par Cécile Dehesdin

Daphnée Denis
Daphnée Denis (114 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte