JO-Londres-2012 / JO Londres 2012 direct / Life

Le stade olympique de Londres en lice pour un prix d'architecture

Temps de lecture : 2 min

London 2012 Olympic Stadium / Jame Mitchell via FlickrCC Licenceby
London 2012 Olympic Stadium / Jame Mitchell via FlickrCC Licenceby

Populous, l’agence d’architecture qui a construit le stade olympique de Londres fait parti des six nominés pour le prix anglais Stirling, qui récompense les meilleurs architectes.

Times Live rappelle que le gagnant sera annoncé à Manchester le 13 octobre et se verra remettre 20.000 livres sterling (soit plus de 23 000 euros).

Le stade olympique, situé à Stratford, dans l’est de Londres, a couté 600 millions d'euros et accueuillera la cérémonie d’ouverture des JO vendredi 27 juillet.

La particularité de ce stade de 80 000 places vient du fait qu’il est… démontable. L’acier et le béton du palier supérieur peuvent être démontés, laissant seulement 25.000 places fixes en contrebas.

Selon The Wall Street Journal, cette idée est venue aux architectes afin d’éviter le piège du stade de Pékin, utilisé lors des JO d'été 2008, et qui désormais ne sert plus à grand-chose. A Londres, l’idée était plutôt de construire un stade qui puisse être réutilisable à l’avenir.

Populous a bati sa réputation sur son architecture moderne dans le monde du sport. Il est a l’origine de projets immportants comme le stade olympique de Sydney. Pour Rod Sheard, associé principal de l’agence, il ne fallait pas avoir peur de créer un stade temporaire. The Wall Street Journal cite l'architecte:

«Ce n'était pas une limite à ce que nous pourrions faire, mais une opportunité.»

Une occasion idéale pour se permettre certaines libertés explique-t-il:

«[Nous avons] commencé à penser à faire un batiment d'une manière complètement différente de tout ce que nous avions fait avant, même concernant des choses comme les matériaux et les couleurs»

Car si la plupart des batiments sont peu colorés, c’est à cause des UV qui abiment les teintes. En cinq ans, les murs ressemblent à une version viellie et effacée de ce qu’ils étaient. Connaissant la courte vie de la plus grosse partie du stade, les architectes en ont profité pour utiliser une palette de couleurs plus large.

Rob Sheard a également pu utiliser des tissus à la durée de vie très courte mais à des prix très raisonnables. Le prochain défi est de trouver un locataire post-JO prêt à signer un bail de… 99 ans.

Ludivine Olives

Newsletters

La Chine, véritable vainqueur des Jeux olympiques

La Chine, véritable vainqueur des Jeux olympiques

En accordant le même poids à chaque sport dans le classement final et en le pondérant selon la couleur des médailles, elle sort première devant les Etats-Unis.

Classements alternatifs des JO 2012: et les vrais vainqueurs sont...

Classements alternatifs des JO 2012: et les vrais vainqueurs sont...

Oubliez les Etats-Unis, qui dominent en nombre de médailles et de titres: les vrais vainqueurs du classement des breloques sont le Kenya, la Grenade ou l'Empire mongol.

Le sponsoring, bug des JO

Le sponsoring, bug des JO

Depuis le début des Jeux de Londres, les polémiques autour des sponsors ne cessent de naître. Les JO ont-ils vendus leur âme?

Newsletters