Euro-2012Euro 2012 directLife

Hommage à Miki Roqué: les fans espagnols furieux contre Platini

Mathieu Grégoire, mis à jour le 27.06.2012 à 19 h 23

Michel Platini en 2008 à Bordeaux, REUTERS/Olivier Pon

Michel Platini en 2008 à Bordeaux, REUTERS/Olivier Pon

Deux poids deux mesures, du côté de l’UEFA? Le grand public ibérique fait les comptes. Une minute de silence avant France-Suède en mémoire de Thierry Roland, la voix désormais éteinte du foot hexagonal à la télé. Pas une seconde ce mercredi 27 juin au soir, à l’aube de Portugal-Espagne, pour Miguel «Miki» Roqué, joueur du Betis Séville mort lundi à l’âge de 23 ans d’un cancer. Les membres de la Roja ne pourront pas non plus porter de brassard noir au biceps pour marquer leur deuil. L’UEFA avait déjà refusé une minute de silence avant Espagne-Italie, le 10 juin dernier, en hommage à Manuel Preciado, décédé d’une crise cardiaque à 55 ans alors qu’il venait tout juste d’être nommé entraîneur de Villarreal.

«Por qué?», demandent de nombreux supporters espagnols sur Twitter, où leurs messages fleurissent à côté du hashtag #unminutoparamiki. Pourquoi une telle différence de traitement? «Parce qu’il est Espagnol, et pas Français, comme Thierry Roland, comme vous, Monsieur Platini? Lamentable», grondent certains internautes. D’autres font remarquer que les joueurs de la sélection grecque ont pu porter un  brassard noir lors du quart de finale perdu face à l’Allemagne, en hommage au coach Alketas Panagoulias. Pour se défendre, l'instance de Michel Platini a précisé qu'elle n'a pas été saisie de cette requête par la Fédération espagnole.

«Cette minute, je la ferai. Faites-la tous!», implore Achille Emana, milieu de terrain camerounais et ancien coéquipier de Roqué à Séville. Catalan pur sucre, Roqué avait été repéré très jeune par Rafael Benitez, le manager de Liverpool. Il ne s’était pas imposé en Angleterre et était revenu jouer dans son pays, avant d’annoncer son cancer pelvien début 2011.

Il a été constamment soutenu durant sa convalescence par Carles Puyol, le défenseur central de Barcelone et de l’équipe nationale. Puyol est né dans le petit village de La Pobla, à moins de dix kilomètres de Tremp, la bourgade où a vu le jour Roqué. Puyol a notamment porté un T-Shirt «Anims Miki» à Wembley lors de la finale de Ligue des Champions 2011, il lui a dédié la victoire du Barça, il a payé une partie de ses frais médicaux, il l’a invité à de multiples reprises au Nou Camp. Dimanche, Roqué est mort à moins d’un kilomètre du mythique stade barcelonais.

Mathieu Grégoire
Mathieu Grégoire (29 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte