Euro-2012 / Euro 2012 direct / Life

Concours de légende: celui avec Samir Nasri

Temps de lecture : 2 min

4e édition de notre concours de légende photo, avec cette question que toute la France s'est posée: qu'a dit le milieu de terrain des Bleus après avoir égalisé pendant le match France-Angleterre?

REUTERS/Alessandro Bianchi.
REUTERS/Alessandro Bianchi.

A la 39e minute de France-Angleterre, premier match des Bleus dans l'Euro 2012 à Donetsk (Ukraine), Samir Nasri a égalisé d'une belle frappe des 20 mètres avant de courir vers ses coéquipiers pour fêter son but en mettant ses doigts sur ses lèvres et en lançant quelques mots («chut»?, «tais-toi»?, «ferme ta gueule»?).

Qu'a-t-il voulu dire? Inventez la meilleure légende en 140 signes (espaces compris) pour accompagner la photo ci-dessus et envoyez-la nous avant lundi 11 juin à minuit, dans les commentaires de cet article, sur notre page Facebook ou encore sur Twitter avec le hashtag #slatephoto (et, du coup, seulement 128 caractères).

Les journalistes de la rédaction sélectionneront ensuite leur légende préférée au cours d’un vote strictement encadré par le Conseil constitutionnel (ou presque). A gagner, rien de moins qu'un voyage tous frais payés pour assister à France-Ukr... euh, non, seulement un abonnement d'un an à Slate.

Le dernier concours de légende:

Le gagnant: Christophe Comte via Facebook

‎«L'equipe de France crie au génie de Ribery!»

Slate.fr

Newsletters

Le genou, talon des modernes Achille

Le genou, talon des modernes Achille

Pour le Pr Gérard Saillant, chirurgien orthopédique de réputation internationale, le genou est la plus belle des articulations humaines. Une raison pour l’entretenir.

Concours de légende: et le gagnant est...

Concours de légende: et le gagnant est...

Vous avez été nombreux à ...

Concours de légende: celui avec Fernando Torres

Concours de légende: celui avec Fernando Torres

5e édition de notre concours de légende photo. On ne vous dira rien de la véritable légende de cette photo, à part qu'elle a été prise par Reuters le 1er juillet dernier.

Newsletters