Life

Le bonheur est dans la nature

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 22.06.2013 à 9 h 10

HeIios via Wikipedia, License CC

HeIios via Wikipedia, License CC

Oubliez votre appartement, préférez la campagne. Une nouvelle étude sur le bonheur, menée en Grande-Bretagne, a permis de montrer que le bien-être subjectif et passager était accru par le fait de se trouver en plein air, rapporte le Smithsonian.

Des chercheurs ont équipé plus de 20.000 participants de smartphones avec une application leur permettant de recevoir des notifications régulières avec plusieurs questions tout au long de la journée: quelles activités les partipants projetaient de faire, avec qui ils se trouvaient, où ils se trouvaient, comment ils se sentaient... Et les téléphones étaient équipés de GPS fournissant aux chercheurs les coordonnés du lieu d’où la réponse était envoyée.

«Les résultats sont parlants», assure le Smithsonian:

«les auteurs de l’étude avaient beau contrôler des facteurs comme la météo, l’heure de la journée, le lieu où se trouvait le sujet, s’il était avec des amis ou leur famille, et son activité, le fait d’être au grand air écrasait tous les autres facteurs pour prédire le bonheur de l’instant présent. Ils se sont rendus compte qu’en moyenne, les participants étaient considérablement plus heureux quand ils se trouvaient dehors, entourés de vert ou dans un habitat naturel. Et c’est d’autant plus vrai si l’on compare les résultats avec ceux obtenus dans un environnement urbain».

Il n’y a plus qu’à espérer que bientôt, la météo nous autorisera à sortir de chez nous pour aller gambader dans les prés.

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (740 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte