Monde

Allemagne: des distributeurs de billets de train prêts à exploser... vraiment

Annabelle Georgen, mis à jour le 31.05.2013 à 10 h 09

Des distributeurs de billet de train / calvinbasti via FlickrCC License by

Des distributeurs de billet de train / calvinbasti via FlickrCC License by

Acheter un billet de train dans un distributeur automatique peut s'avérer mortel si vous vous trouvez dans la Hesse, un Land de l'ouest de l'Allemagne. Les autorités viennent en effet d'annoncer que plusieurs machines sont remplies de gaz hautement inflammable et menacent donc d'exploser à tout instant, explique l'hebdomadaire Die Zeit.

Depuis début avril, des malfaiteurs dont l'identité n'est à ce jour pas connue ont fait exploser seize distributeurs de billets de train dans les gares de la région, rapporte Der Spiegel, en les remplissant d'un mélange de gaz explosifs et en en bouchant toutes les ouvertures avec du scotch afin de récupérer l'argent qui se trouvait à l'intérieur. Ces derniers ne sont pas parvenus à faire sauter tous les appareils. Certains distributeurs sont donc de vraies bombes à retardement, prêtes à exploser à la moindre secousse. En attendant d'être sécurisés, ceux-ci sont donc signalés par des autocollants.

D'autres cas d'explosions de distributeurs de billets de train ont été recensés dans les Länder voisins de Thuringe et de Basse-Saxe au début de l'année. Toutes les effractions ont lieu dans des recoins qui n'étaient pas équipés de caméras de surveillance. En conséquence, les autorités ont annoncé que les systèmes de vidéosurveillance allaient prochainement être renforcés.

Les contrôles de billets vont également être intensifiés, car des rouleaux de papier vierge sur lequel sont imprimés les billets ont été dérobés dans au moins deux des distributeurs. Les coupables pourraient donc avoir pour projet de les utiliser pour fabriquer de faux titres de transport.

A la Deutsche Bahn, la compagnie des chemins de fer allemande, on s'étonne que les coupables aient pris ces appareils pour cible: l'argent étant régulièrement prélevé par les agents chargés de leur entretien, les sommes que ces bornes contiennent sont relativement peu élevées. Et carrément ridicules quand on les compare au coût des dégâts matériels, estimé entre 30.000 euros et 40.000 euros par distributeur...

Annabelle Georgen
Annabelle Georgen (342 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte