Monde

La plus longue grève du monde vient de se terminer

Temps de lecture : 2 min

On Strike / swanksalot via Flickr CC License By
On Strike / swanksalot via Flickr CC License By

Avouons-le de suite, c'est avec un certain plaisir qu'on apprend qu'une grève de dix ans –10 ANS!– vient de se terminer... à Chicago.

Oui, des Américains, ceux-là même (parmi d'autres, soyons honnêtes) qui aiment à railler l'habitude française de faire régulièrement grève, sont responsables de ce que le syndicat qui représente les employés de l'hôtel, Unite Here Local 1, qualifie de «largement reconnue comme la plus longue grève du monde».

Elle avait lieu au Congress Plaza hotel, rapporte le Chicago Tribune, et un des avocats de l'hôtel a affirmé que Unite Here Local 1 a annoncé un retour sans conditions au travail à partir de mercredi 29 mai, minuit.

Le syndicat l'a confirmé le lendemain dans un communiqué:

«La décision d'arrêter la grève du Congress Plaza a été difficile à prendre, mais c'est le bon moment pour que le syndicat et les employés en grève passent à autre chose. Le boycott a réduit de façon efficace et dramatique le business de l'hôtel [...] Il n'y a plus rien à faire là-bas. Le propriétaire vit à Genève et Tel Aviv et n'est pas revenu à Chicago depuis le début de la grève.»

Le 15 juin 2003, les employés de l'hôtel avaient décidé de se mettre en grève pour protester contre l'hôtel qui avait réduit leur salaire. A l'époque, le salaire horaire standard pour les employés de chambre était de 8,83 dollars, assure le syndicat. Le salaire horaire standard à Chicago pour ces travailleurs est désormais de 16,40 dollars, tandis que ceux de l'hôtel ne gagnent toujours que 8,83 dollars.

Les conséquences de cet arrêt sont compliquées: beaucoup des 130 travailleurs en grève il y a dix ans ont trouvé un autre emploi ou avaient arrêté la grève et travaillaient à nouveau à l'hôtel. Et le retour au travail «sans conditions» prévoit que les employés qui reviennent après la fin de la grève reçoivent le même salaire qu'il y a dix ans...

Quelques douzaines d'employés pourraient être concernés. Les grévistes ont manifesté régulièrement depuis 2003, mais beaucoup ont dû trouver d'autres emplois pour vivre (le syndicat leur versait 200 dollars par semaine pour compenser la grève).

C.D.

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

La vraie recette du populisme

La vraie recette du populisme

Lignes et esthétiques japonaises

Lignes et esthétiques japonaises

Entre 2004 et 2016, Emily Shur s'est rendue plus de quinze fois au Japon. «J'ai fait un effort conscient pour concentrer ma photographie uniquement sur l'expression de mon point de vue individuel, raconte la photographe. Je ne pense pas que mon...

Le voyage risqué de Macron en Russie

Le voyage risqué de Macron en Russie

Il importe qu’à Saint-Pétersbourg, plus encore qu’à Versailles il y a un an, Emmanuel Macron renforce son discours sans compromis vis-à-vis de Vladimir Poutine.

Newsletters