Monde

La Californie est-elle vraiment menacée par les requins?

Temps de lecture : 2 min

Great white shark / Hermanus Backpackers
Great white shark / Hermanus Backpackers

Les côtes de Californie, très prisées des surfeurs, sont-elles menacées par un afflux de grands requins blancs ou, au contraire, seraient-elle le témoin d’une extinction progressive de l’espèce? Ces deux positions, pour le moins antinomiques, suscitent un véritable débat entre différents scientifiques américains, comme l’explique le Los Angeles Times.

Les discussions portent sur une étude de recensement établie en 2011 par des chercheurs de l’université de Stanford. C’est d’ailleurs la première et la seule étude jamais réalisée sur ces requins blancs. Au total, 219 requins adultes vivraient aux abords de la côte centrale de Californie. Peu, donc.

Mais d’autres experts ont exprimé leur désaccord, prétendant que la population de ces poissons est bien plus importante, notamment à cause des décisions fédérales de lutte contre la pollution et de protection des requins, via les interdictions d’abattage de ces espèces. Certains de ces scientifiques mènent donc des études de recensement indépendantes pour donner leur estimation du nombre de requins dans la zone, jugeant l'actuelle peu fiable.

L’un d’entre eux, Chris Lowe, professeur de biologie au Sharklab, mène une étude autorisée par l’Etat sur le recensement des animaux. S'il ne peut encore quantifier le nombre d'espèces, il constate que «la croissance de population de requins blancs est la plus importante parmi les espèces marines que nous observons. [...] La probabilité d’attraper un requin dans cette baie est assez élevée.»

Le débat touche aussi les surfeurs, qui sont en première ligne pour observer la présence de requins. Eux défendent souvent l’idée qu’il sont plus nombreux qu’on le pense. Sur le blog Burning Pier, tenu par un collectif de surfeurs basé un peu plus au nord de la côte, on témoigne de la situation, photographies à l’appui.

Si les attaques de requins en Californie sont une réalité, ce n’est pas là qu’elles sont les plus fréquentes. Selon NBC News, cinq attaques ont été observées en 2012 sur la côte californienne (dont une fatale) contre 26 en Floride ou 10 à Hawaii. En 2012, le nombre d’attaques a atteint un niveau record de 80 aux Etats-Unis, dont sept ayant causé la mort.

Sur Internet, la communauté de surfeurs s’est donc fédérée: l’occasion de s’informer des risques et de se donner des conseils élémentaires pour échapper aux attaques (se déplacer en groupe, éviter les eaux claires, ne pas s’approcher des bateaux de pêcheurs...)

Mise à jour. Comme nous l'a notamment fait remarquer @SebNovac sur Twitter, un requin n'est évidemment pas un mammifère marin mais bel et bien un poisson. Nous avons donc corrigé cette erreur. Toutes nos excuses aux lecteurs.

Newsletters

Covid-19: New York entre les mains d'Andrew Cuomo, nouveau héros des anti-Trump

Covid-19: New York entre les mains d'Andrew Cuomo, nouveau héros des anti-Trump

L'épidémie de coronavirus fait toujours la une aux États-Unis où on dénombre, à cette heure, 12.700 victimes dans le pays, dont presque la moitié dans l'État de New York (5.000), plus 1.200 dans l'État voisin du New Jersey. C'est sur la côte...

Israël va fabriquer des masques pour les barbus

Israël va fabriquer des masques pour les barbus

En pleine pandémie de Covid-19, le gouvernement israélien ne néglige aucun détail, même pas la barbe des citoyens.

Aux États-Unis, les manifs anti-IVG continuent malgré la pandémie

Aux États-Unis, les manifs anti-IVG continuent malgré la pandémie

En Caroline du Nord et dans le Michigan, des personnes anti-avortement arrêtées pour violation des règles de confinement intentent des procès aux autorités locales.

Newsletters