Life

Un concours pour récompenser les publicités refusées

Robin Panfili, mis à jour le 23.05.2013 à 11 h 49

I'm lovin' horse / B&B Creative

I'm lovin' horse / B&B Creative

Comme chaque année, l’événement Chip Shop Awards récompense les publicités les plus créatives qui n’ont pu être diffusées car censurées ou rejetées.  

Généralement, explique Business Insider, ce sont les entreprises ou les clients commanditaires qui ont refusé les publicités. Le concours leur donne enfin une chance en faisant place aux créations les plus impertinentes, de mauvais goût ou politiquement incorrectes.

Il y a par exemple cette publicité commandée par l’organisation non gouvernementale Save The Children. Elle représente un autocollant en forme de bulle de bande dessinée, apposé sur une poubelle de rue, qui fait remarquer:

«Je mange mieux que 60% des enfants vivant sur Terre.»

Une autre a été refusée par Findus («que ferions-nous sans poisson?»):

Et une publicité pour McDonald’s faisant également allusion au scandale de la viande de cheval:

Si vous souhaitez voir toute la sélection, Business Insider a compilé les agences lauréates.

La censure ou les publicités décommandées prêtent parfois à rire ou à éveiller les consciences. En 2006, un collectif anti-carte d’identités avait représenté Tony Blair, alors Premier ministre du Royaume-Uni, en Hitler avec la mention: 

«Les cartes d'identité ont bien marché en Europe à une époque.»

Robin Panfili
Robin Panfili (190 articles)
Journaliste à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte