Monde

Les navires nazis menacent toujours les eaux américaines

Robin Panfili, mis à jour le 22.05.2013 à 11 h 02

Pétrolier sur le canal de Marghera / Nerijp

Pétrolier sur le canal de Marghera / Nerijp

Il est encore possible de préciser le bilan de la Seconde Guerre mondiale. Dans une analyse menée par l’Administration nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA) évoquée par Mother Jones, l’organisation constate que nombre de ses navires coulés par la marine allemande menacent de déverser de l’huile depuis les espaces sous-marins. Ces navires américains ont été coulés lors de la bataille de l’Atlantique, entre 1939 et 1945, l’une des plus longues batailles de l’histoire pour le contrôle de l’océan.

Dans l’évaluation des 20.000 épaves enfouies dans les eaux américaines, présentée à la Garde côtière, l’Administration nationale océanique et atmophérique a identifié 36 bateaux qui présentent une menace de pollution. Dix-sept d’entre eux sont l'objet d'une évaluation plus approfondie. Tous n’ont pas été coulés par les forces armées allemandes, mais une grande partie d’entre eux ont disparu lors de cette bataille. Les autres bateaux analysés ont coulé avant 1891. A cette époque, ils utilisaient du charbon comme carburant, ce qui ne représente aujourd’hui peu ou pas de menace potentielle pour l’environnement, selon Mother Jones.

Une intervention sur les navires demanderait l’envoi de mission pour vider les réservoirs de mazout et le chargement d’hydrocarbures. La plus grande menace pour les Etats-Unis est le pétrolier Gulfstate, torpillé et coulé en 1943, dans la baie de Floride. S’il inquiète autant les autorités américaines, c’est qu’il pourrait encore contenir 84.000 barils d’hydrocarbures et que l’on ignore la position du bateau dans la baie de Floride. Ils peuvent ainsi menace les récifs coralliens situés non loin de là.

La NOAA recommande de localiser le navire car jusque-là, on ignore l’endroit où il a coulé. Des premières estimations le positionnent à 2.800 pieds de profondeur. L’organisation a appelé les plaisanciers et les pêcheurs professionnels de la zone à signaler toute trace de pétrole dans la baie qui permettrait de mener vers le navire. La côte de Floride compte de nombreuses épaves de navires dans ses espaces sous-marins.

Robin Panfili
Robin Panfili (190 articles)
Journaliste à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte