Monde

Il fait de la chirurgie esthétique pour paraître moins asiatique

Temps de lecture : 2 min

Leo Jiang.
Leo Jiang.

Hao Jiang a changé son prénom à 16 ans pour devenir Leo Jiang, une identité un peu moins asiatique à son goût, raconte Buzzfeed. Mais avoir un prénom plus occidental ne lui suffisait pas, il voulait l'être totalement, autrement dit physiquement.

Moqué pendant son adolescence sur son physique, Leo a subi trois opérations de chirurgie esthétique (nez, yeux et mâchoire) depuis 2010 pour un total de 16.000 dollars (12.500 euros) et il prévoit de dépenser encore 25.000 dollars (19.500 euros) pour les opérations à venir.

Buzzfeed a regroupé des photos du jeune homme en un GIF, assez impressionnant:

Les opérations qualifiées d'«occidentalisation» sont de plus en plus populaires en Asie du Sud-Est, même si la question de l'éthique d'un telle pratique divise les médecins.

Leo, pour sa part, a grandi en Chine jusqu'en 1997 avant de rejoindre ses parents en Angleterre. Ce diplômé de philosophie, désormais professeur, a décidé de changer totalement son apparence après avoir été renversé par une voiture, pensant que ça pourrait améliorer sa vie. Il explique ainsi:

«Les gens en Asie font ça pour être plus heureux. Les occidentaux font ça pour être moins tristes. Je suis prêt à dépenser de l'argent pour résoudre le problème.»

Cécile Schilis-Gallego

Newsletters

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

L'un des buts avoués de la légalisation est de couper l'herbe sous le pied du marché noir. Mais la tâche s'annonce plus compliquée qu'on pourrait le croire.

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

Malgré ses revers militaires, l'EI est parvenu à trouver de nouvelles sources de revenus, et l'Occident refuse de voir la réalité en face.

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

Newsletters