Monde

Au Brésil, le nombre de permis de port d’arme a augmenté de 378%

Daphnée Denis, mis à jour le 15.05.2013 à 10 h 17

Guns, guns, guns / paljoakim via Flickr Licence By

Guns, guns, guns / paljoakim via Flickr Licence By

En 2012, le Brésil a vu le nombre de permis de port d’arme délivrés dans le pays augmenter de 378%.

Parmi les 31.500 concessions qui permettent aux Brésiliens de s’armer, 60% sont allées à des civils.

Une estimation inquiétante dans un pays qui connaît un nombre record de morts par balles, plus de la moitié des 50.000 meurtres l’an passé, souligne El Pais.

Bien qu’une loi de désarmement soit en vigueur depuis 2003, le texte, qui encourage les individus à se défaire de leurs munitions volontairement, a besoin d’une sérieuse mise à jour, estime O Globo. Si elle a eu du succès les 10 premières années, réduisant le nombre d’assassinats à 20 ou 29 morts pour chaque 100.000 habitants, la mesure a encore un long chemin à faire.

L’une des raisons principales de cette explosion des ventes d’armes est liée à l’insécurité ambiante. Beaucoup d’habitants des grandes villes s’estiment trop vulnérables quand ils sont désarmés. 

Daphnée Denis
Daphnée Denis (114 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte