Monde

Au Brésil, le nombre de permis de port d’arme a augmenté de 378%

Temps de lecture : 2 min

Guns, guns, guns / paljoakim via Flickr Licence By
Guns, guns, guns / paljoakim via Flickr Licence By

En 2012, le Brésil a vu le nombre de permis de port d’arme délivrés dans le pays augmenter de 378%.

Parmi les 31.500 concessions qui permettent aux Brésiliens de s’armer, 60% sont allées à des civils.

Une estimation inquiétante dans un pays qui connaît un nombre record de morts par balles, plus de la moitié des 50.000 meurtres l’an passé, souligne El Pais.

Bien qu’une loi de désarmement soit en vigueur depuis 2003, le texte, qui encourage les individus à se défaire de leurs munitions volontairement, a besoin d’une sérieuse mise à jour, estime O Globo. Si elle a eu du succès les 10 premières années, réduisant le nombre d’assassinats à 20 ou 29 morts pour chaque 100.000 habitants, la mesure a encore un long chemin à faire.

L’une des raisons principales de cette explosion des ventes d’armes est liée à l’insécurité ambiante. Beaucoup d’habitants des grandes villes s’estiment trop vulnérables quand ils sont désarmés.

Daphnée Denis Journaliste

Newsletters

Tués, capturés ou revenants, où en sont les djihadistes français partis en Syrie?

Tués, capturés ou revenants, où en sont les djihadistes français partis en Syrie?

Alors que le groupe État islamique est sur le point d'être rayé de la carte en Syrie, le sort des djihadistes français ayant rallié le «califat» concentre les attentions.

«Salis», le sel d'Australie vu du ciel

«Salis», le sel d'Australie vu du ciel

«Le paysage australien est ancien, unique, dur et stérile», explique la photographe Leah Kennedy. Depuis Perth, elle a survolé une longue chaîne de rivières et de lacs salés de la région de Wongan Hills jusqu'au Lake Moore, situé à...

L'incroyable corruption du commerce légal des opiacés aux États-Unis

L'incroyable corruption du commerce légal des opiacés aux États-Unis

La compagnie pharmaceutique Insys a soudoyé des médecins pour qu'ils prescrivent un spray au fentanyl lié à des centaines de décès. Le procès de ses dirigeants est en cours à Boston.

Newsletters