Monde

Des écrits d'Anders Breivik toujours sur Wikipedia

Marion Degeorges, mis à jour le 03.05.2013 à 18 h 16

Portrait d'Anders Breivik Abode of Chaos via FlickrCC

Portrait d'Anders Breivik Abode of Chaos via FlickrCC

Comme beaucoup, vous ne connaissez sans doute pas la petite ville suédoise de Kungälv. Dans ce cas, Wikipedia est votre amie. Mais Wikipedia elle, a aussi des amis bizarres. On découvre sur le site The Daily Dot, qui reprend une information du site norvégien NRK, que c’est Anders Behring Breivik (auteur revendiqué de la tuerie d'Utoya et d'un attentat à Oslo le 22 juillet 2011, condamné à au moins 21 ans de prison) qui a rédigé la page de Kungläv. Et la bizarrerie ne s'arrête pas là.

«Battlefield Wikipedia»

Dans son manifeste de 1.518 pages, le déséquilibré d’extrême droite norvégien a glissé un chapitre intitulé «Le champ de bataille Wikipedia» dans lequel il encourage ses sympathisants à modifier les contenus de l’encyclopédie en ligne. Son plan machiavélique: déformer la réalité pour coller à sa pensée extrémiste.

Les administrateurs norvégiens de Wikipedia avaient depuis longtemps identifié un compte qu’ils soupçonnaient appartenir à Breivik. Le mois dernier, la police l’a confirmé. En ajoutant que Breivik utilisait le même pseudonyme pour Wikipedia que pour jouer à World of Warcraft: Conservatism.

Les vikings musulmans

Parmi les sujets fétiches du tueur: Sigur the Crusader, un souverain norvégien, idole de Breivik. Dans la discussion sur la page de Sigur Ier, il a posté son interprétation xénophobe d’un poème du XIIIe siècle en l’honneur du roi. Dans sa version, les ennemis vikings de Sigur sont tous... musulmans! Wikipedia n’a pas mis longtemps à effacer cette erreur historique.

Mais toutes les contributions de Breivik n'ont pas disparues. Celles sur la bourgade de Kungälv sont encore largement présentes sur la page, comme le montre le site norvégien NRK... Parce qu’il n’y a rien de faux. Mais la maire de la ville, elle, n’apprécie pas franchement que sa ville soit définie par les mots du tueur. Elle déclare à NRK (traduit grâce à Google Translate):   

«C’est vraiment insupportable de savoir que Breivik a utilisé la page Wikipedia de notre ville comme une vitrine.»

Rien de choquant

Les dirigeants de Wikipedia en Norvège, eux, entendent laisser les choses comme elles sont. C’est ce qu’explique l’un d’entre eux:

«Si les articles de Behring Breivik sur l’histoire norvégienne sont vrais, nous n’avons pas à y toucher.»

Marion Degeorges
Marion Degeorges (57 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte