Monde

Les détenus commentent et «notent» les prisons américaines sur le site Yelp

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 29.04.2013 à 15 h 44

Source: Search Influence

Source: Search Influence

Yelp, un site qui propose aux internautes de commenter et noter des commerces locaux, permet de trouver le meilleur burger de la ville ou le cardiologue le plus réputé. Mais une utilisation plus surprenante a apparu aux Etats-Unis. Les prisonniers notent et commentent les prisons du pays.

«A mesure que le site Yelp est devenu de plus en plus populaire, écrit le Washington Post, avocats, prisonniers et membres de leur famille ont transformé le site pour alerter sur la mauvaise qualité de la nourriture ou sur des allégations d’abus de pouvoir

«J’essaie de ne pas faire tomber le savon», écrit un détenu à propos de la prison centrale de Los Angeles. Mais on peut aussi y lire des critiques comme celle-ci à propos de la prison du comté d’Arlington, près de Washington:

«A aucun moment l’officier n’a violé mes droits constitutionnels, il m’a même donné un jus de fruit après que je lui ai dit que j’avais soif […] Oui, c’est vrai. Ils ont des bouteilles de jus de fruit. Donc si vous devez être arrêté, faites en sorte que ce soit dans le comté d’Arlington.»

Une critique qui surprend le shérif du comté, Beth Arthur, qui déclare au Washington Post qu’il n’y a pas de jus de fruit dans cette prison!

Reste donc à savoir si ces commentaires ont une valeur informative. D’autant que certains évoquent des passages à tabac et humiliations de la part des gardiens, des infestations de rats et des tensions raciales.

Un petit côté «Lonely Planet pour les criminels professionnels». Le site BuzzFeed ne s’y est pas trompé, en publiant son top 12 des meilleures prisons des Etats-Unis à partir de ces commentaires et notes de Yelp.

La tendance agace évidemment les forces de l’ordre, écrit le Washington Post. «Un phénomène Yelp que je trouve curieux», assène Stephen Whitmore, le porte-parole du shérif du comté de Los Angeles. «La prison n’est pas un restaurant, ce n’est pas comme aller voir un film. Vous êtes là parce que vous avez commis un crime.»

L’avocat Robert Miller, qui travaille depuis 20 ans dans le sud de la Californie, a visité une vingtaine de prisons américaines et est un adepte du commentaire sur Yelp. Il voit d’un oeil positif tout ce qui peut favoriser la prise de conscience du public et de la presse sur les mauvaises conditions de détention aux Etats-Unis et les mauvais traitements. Ses commentaires sur Yelp sont souvent sévères mais, en janvier 2013, il a visité une prison propre au personnel attentif. Il lui a donné 5 étoiles. Une première depuis qu’il utilise le site.

Ce n'est pas la première fois qu'un site de commentaires est détourné de sa fonction d'origine. Depuis que Google Map a livré une version plus détaillée de la carte de la Corée du Nord, des internautes malicieux se sont mis à «noter» les goulags du régime, comme l’écrivait Slate en janvier 2013. L'un d'entre eux décrit ainsi le camp de concentration de Hoeryong

«C'était pas mal, j'ai vu mieux en Russie et en Chine. La nourriture était dégoûtante. Les lits étaient pas mal. Si vous recherchez une bonne expérience de goulag pour pas cher, c'est vraiment l'endroit où aller.»

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte