Monde

Et si le pape roulait en papapédale?

Temps de lecture : 2 min

Pedal-Powered Popemobile via ETA

Il avait inauguré son mandat en autobus, le pape François va peut-être se déplacer en papamobile à pédales. Une papapédale? C’est le site La Presse qui explique que l’organisme britannique Environmental Transport Association (ETA) a proposé à Sa Sainteté de faire un pas de plus vers la protection de l’environnement en achetant ce drôle d’engin.

Pour l’instant, la papamobile la plus récente n’est pas franchement un modèle écologique. Le gros 4x4 Mercedes-Benz Série G tourne avec un moteur V8 à essence de 5 litres. La papapédale, elle, comprend un petit moteur électrique pour aider le prêtre au guidon. Selon ETA, le Vatican n'a pas encore rappelé, mais a promis de les tenir au courant.

Une réputation à tenir

S’il veut vraiment s’engager sur la route de l’environnement, le pape François devra sortir son portefeuille. Le modèle à pédales de la papamobile lui coûterait 274.000 dollars (un peu plus de 210.000 euros). Et en matière d’environnement, il a une réputation à tenir.

Wired écrivait en 2007 que sur une initiative de Jean-Paul II, le Vatican allait devenir l’Etat avec le bilan carbone le plus neutre du monde. Côté transports, dès 2011, Benoît XVI avait demandé une papamobile électrique. Vœu exhaussé par Renault un an après, avec la livraison d’une Kangoo électrique. Mais il ne pouvait s’en servir que dans l’enceinte de sa résidence de Castel Gandolfo car le hic, c’est la sécurité. Comme le développe le Figaro, le pape ne peut pas se permettre de voyager en voiture 100% électrique. En cas d’attentat, il doit pouvoir partir sur des chapeaux de roues.

Quid de la papapédale? François ne pourra jamais s’enfuir aussi vite qu’en voiture. A moins qu’il ne l’utilise là encore que dans l’enceinte de Castel Gandolfo. D'ailleurs, remplacer sa Kangoo serait une bonne idée, si on en croit le bilan carbone mitigé des véhicules électriques.

La papamobile, objet sacré

Comme le rappelle lemonde.fr, la papamobile a souvent été un cadeau fait au Vatican par les constructeurs. Non que le Saint-Siège ne soit capable de se l’offrir, c’est plutôt un cadeau publicitaire. Fiat, Toyota ou Citroën ont déjà compris l’enjeu et ils sont tous passés par l’écurie du Vatican. La page allemande de Wikipedia a d’ailleurs répertorié toutes les papamobiles.

La papamobile est un véhicule culte, connu dans le monde entier et traduit dans toutes les langues: Popemobil, Papamovil ou Pausmobiel… Le pape s’en sert dans son minuscule pré-carré du Vatican, où aucun transport en commun n’existe.

Sinon avant la papamobile, un modèle écolo existait déjà: la sedia gestatoria. Il s’agit tout simplement d’une chaise à porteurs sur laquelle trônait le pape lors des cérémonies publiques à Rome... Et ce, jusqu’à récemment. Grâce à Jean-Paul II, les 14 porteurs n’ont plus eu à soulever le saint séant.

Marion Degeorges

Newsletters

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

Le site de partage de vidéos est l'un des outils de radicalisation les plus puissants.

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Les deux camps avaient tort.

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

Newsletters