France

Feu vert pour un nouveau dépistage de la trisomie 21

Robin Panfili, mis à jour le 25.04.2013 à 15 h 33

Test tubes / Håkan Dahlström

Test tubes / Håkan Dahlström

Le comité consultatif national d’éthique (CCNE) a donné son feu vert. Il s’est dit favorable à l’introduction de nouveaux tests de détection de trisomie 21 sur prélèvement de sang maternel.

D’abord limité aux femmes enceintes à risque identifiées, le CCNE voit en ce test «un progrès», comme le rapporte Le Monde. Celui-ci permet d’analyser le génome entier d’un foetus par un simple examen sanguin maternel.

Les nouveaux tests génétiques sur sang maternel ont présenté des résultats très satisfaisants. Un risque initial évalué à 1/100 à l'aide des tests actuels est ainsi ramené aux environs de 1/10.000. Ils permettent donc de diminuer le recours aux prélèvements invasifs et les dangers pour les fœtus.

Ces nouvelles avancées complèteront les méthodes actuelles de diagnostic mais ne peuvent pas encore les remplacer totalement. Le CCNE insiste sur le fait qu’il s’agit d’un test de dépistage et pas encore, à ce jour, d'une méthode de diagnostic remplaçant le caryotype.

Robin Panfili
Robin Panfili (190 articles)
Journaliste à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte