Life

David Chan, l'homme qui a mangé dans 6.297 restaurants chinois

Célésia Barry, mis à jour le 24.04.2013 à 17 h 46

Un plat chinois mroach via Flickr CC License by

Un plat chinois mroach via Flickr CC License by

David Chan, un avocat de Los Angeles âgé de 64 ans, est un amateur de gastronomie chinoise. L'homme a déjà mangé dans 6.297 restaurants chinois et ne compte pas s'arrêter là, rapporte le Los Angeles Times. Il tient un tableau Excel de ses expériences, mis en ligne par le Los Angeles Times. Le site a également publié la liste de ses dix restaurants favoris.

David Chan est considéré comme un expert de la gastronomie chinoise. Certains critiques de restaurant lui demande des conseils sur son compte Twitter et les médias locaux lui consacrent régulièrement des sujets.

Il visite son premier restaurant chinois en 1955. Le Lime House, situé dans Chinatown à Los Angeles, est alors le seul restaurant chinois de la ville. Enfant, David Chan avait horreur de se rendre dans cet établissement, raconte le los Angeles Times. Pourtant, ses parents l'y emmenaient rarement. Bien que d'origine chinoise, ils cuisinaient des plats typiquement américains à leur fils et l'ont envoyé dans une école américaine pour que son anglais s'améliore.

«Je pense que mes parents voulaient me protéger, explique-t-il au Los Angeles Times. J'ai été élevé comme un Américain.»

Le site indique qu'à l'époque, 8.067 Chinois vivaient à Los Angeles, et seuls 105 étaient autorisés à s'installer aux Etats-Unis chaque année. «A moins que vous ne viviez à San Francisco, vous étiez une curiosité», se souvient l'avocat, qui a appris en grandissant à aimer la nourriture chinoise, omniprésente dans les mariages, les anniversaires et les fêtes.

Un jour, le jeune avocat et des amis chinois se rendent un restaurant où leur est servi un bol de poulet frit croustillant glacé au citron, une nouveauté pour David Chan. Le poulet au citron, note le Los Angeles Times, est un plat nouveau aux Etats-Unis, apporté par une vague de migrants des années 1970. David Chan et ses amis décident alors de tester le plus de restaurants possible à la recherche de plats nouveaux et meilleurs. Ainsi naît son obsession.

«Le moment où je suis entré dans le monde du travail, dans les années 1970, a coïncidé avec l'expansion en Amérique du Nord de ce que nous considérions comme de l'authentique nourriture chinoise, explique-t-il au LA Weekly. Mon but était alors d'essayer tous les restaurants chinois authentiques de la région de Los Angeles au moins une fois.»

En 1985, il avait testé 86 restaurants, rapporte le Los Angeles Times, l'année suivante, 119. Désormais, il visite plus de 300 restaurants par an.

Célésia Barry
Célésia Barry (113 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte