Monde

En Chine, les femmes négocient le prix de leur mariage

Daphnée Denis, mis à jour le 24.04.2013 à 10 h 30

John Ragai via Flickr CC

John Ragai via Flickr CC

En Chine, la politique de l’enfant unique conduit à une pénurie de femmes. En effet, 117 bébés de sexe masculin naissent pour 100 bébés de sexe féminin. Ce déséquilibre se retrouve au moment du mariage: près de 24 millions d’hommes chinois ne pourront pas trouver l’âme sœur à la fin de cette décennie.

Du coup, le mariage est devenu un vrai «marché» en Chine, où les femmes font monter les enchères avant d’accepter la demande de leur prétendant, rapporte la radio publique américaine NPR. En plus d’une bague de fiançailles, les Chinoises s’attendent à recevoir des cadeaux et de l’argent. Selon un sondage de 2011, 70% d’entre elles estiment qu’une demande en mariage doit être accompagnée d’un appartement.  

Un rituel ancien a donc refait surface, le «chuangmen»: le jour du mariage, l’homme vient chercher sa future épouse et trouve une porte fermée à clé. De l’autre côté, la femme demande des «paquets rouges» remplis d’argent. Elle crie «pas assez» jusqu’à être satisfaite de la quantité d’argent amassée à l’entrée de sa maison. Les sommes atteignent régulièrement 10.000 dollars. Le coût des demandes en mariage force souvent les hommes à s’endetter.

Mais les femmes n’en sont pas plus riches. NPR précise qu’en Chine, celles-ci transfèrent leurs épargnes à leurs maris, et les appartements achetés sont en général au nom de l’homme.

 

Daphnée Denis
Daphnée Denis (114 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte