Life

Le guide de la sexualité pour jeunes mariés juifs orthodoxes

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 22.04.2013 à 12 h 16

Page of Talmud / Chajm Guski via Flickr CC License by

Page of Talmud / Chajm Guski via Flickr CC License by

Comme d’autres communautés conservatrices et ultra-religieuses, les juifs orthodoxes valorisent le fait d’avoir de nombreux enfants. Sauf que l’éducation à la sexualité y est absolument tabou. Hors du mariage, il n’en est pas question. Les jeunes des deux sexes sont éduqués séparément et ont peu d’interactions avant leur nuit de noces. Et pour celles et ceux qui se demanderaient comment papa a fait un petit frère à maman, pas question de se renseigner en allant sur Internet

Il y avait donc une demande sur l’apprentissage de la sexualité que le docteur David Ribner a satisfaite avec la chercheuse en études orthodoxes Jennie Rosenfeld, en écrivant The Newlywed Guide to Physical Intimacy (Le guide de l’intimité physique pour les jeunes mariés), réservé aux couples strictement orthodoxes, explique BBC News qui consacre un reportage à ce sexologue un peu à part.

David Ribner, né aux Etats-Unis, a rejoint Israël après un doctorat en travail social et des études rabbiniques. Il a créé un programme de thérapie sexuelle à l’université Bar-Ilan de Tel Aviv.

Son livre devrait bientôt être traduit en hébreu, ce qui élargira son audience en Israël. En plus des conseils pratiques formulés aux jeunes mariés ignorants, le guide contient même quelques illustrations de positions sexuelles: mais elles sont protégées par une enveloppe au dos de l’ouvrage, avertissant le lecteur de ce qu’il trouvera s’il l’ouvre.

Et il s’agit vraiment des basiques, comme l’explique David Ribner:

«Nous voulions donner aux gens des indicateurs non seulement sur le placement de leurs organes génitaux, mais aussi de leurs bras et de leurs jambes… Si vous n’avez jamais vu un film, jamais lu un livre, comment pourriez-vous savoir ce qu’il faut faire?»

Le site Tablet, consacré à la vie de la communauté juive, a rencontré David Ribner dans son bureau à Jérusalem. L'occasion de revenir sur quelques idées reçues. Ainsi selon une légende, les juifs orthodoxes sont si pudiques qu’ils font l’amour à travers un trou découpé dans le drap. Une pure invention dont on ne trouve aucune documentation dans la littérature juive, explique le sexologue.

David Ribner rappelle également qu'on pense souvent, à tort, que les juifs orthodoxes ne peuvent pas avoir de relations sexuelles pour le plaisir. Or, dans le Talmud, la notion de plaisir mutuel entre les partenaires à la même importance que l'objectif de procréation.

David Ribner est cependant allé plus loin que les écrits traditionnels: il a choisi de ne pas demander l'approbation de rabbins en préface, contrairement à ce que font d'autres auteurs, et a même évoqué le sexe oral.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte