Life

L'histoire du «meurtre» photographié sur Google Maps

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 17.04.2013 à 11 h 01

Photos via Google maps

Photos via Google maps

Ça commence comme un thriller de l’ère numérique.

Le 13 avril sur le site Reddit, un habitant de la ville d’Almere aux Pays-Bas poste une photo de Google Maps avec cette mention: «Un meurtre qui a eu lieu près de chez moi.» Sur l’image pixellisée, on croit apercevoir un homme tirant un corps ensanglanté sur une jetée au bord d’un lac, comme l’explique le site The Daily Dot. Bien que la photo ait été postée il y a quelques jours, il semblerait selon le site que l’image date de 2009.

Avec un peu d’imagination et de goût pour la littérature policière, il n’est pas difficile de voir sur cette photo satellite la traînée de sang du corps depuis la berge, tiré sur toute la longueur du ponton, et de distinguer le tueur debout qui s’apprête à jeter son encombrant cadavre dans l’eau...

Très vite, la discussion s’anime sur Reddit, et les utilisateurs font preuve d’un certain scepticisme. Comme le note le site Digital Spy, plusieurs utilisateurs remarquent après avoir zoomé un peu plus sur la photo que la scène représente non pas un mais deux hommes accompagnés... d’un chien. Et non d’un cadavre.

Quant à la trace de sang, il s’agirait plutôt de l’eau projetée sur le bois par le chien mouillé sortant de l’eau.

D’autres utilisateurs ont remarqué, toujours sur la même image, qu’on apercevait sur la berge des cyclistes et que la scène se passait en plein jour: tout cela rend peu probable l’hypothèse d’une scène de crime.

«Mystère résolu», tranche un commentateur sur Reddit!

Ces dernières années, Google Maps a pu servir d'indice dans plusieurs affaires de crime ou bien alimenter les spéculations dans les cas où subsiste un doute sur le déroulement des faits.

Dans le Wisconsin en 2010, un couple est froidement abattu dans sa maison. Le fils est condamné et, aujourd’hui encore, purge une peine de prison. Sauf que selon la défense, le couple aurait été tué par erreur par un tueur à gage qui devait supprimer le voisin, un banquier ayant reçu des menaces de mort auparavant. Le tueur aurait été induit en erreur par une mauvaise localisation de la maison sur une photo de Google Earth

Brad Cooper, condamné à la prison à vie pour le meurtre de sa femme en 2011, avait pour sa part planifié sur Google Maps le trajet pour transporter le corps et le faire disparaître.

Steven Hodgson, lui aussi condamné à la perpétuité, avait étrangé une femme de 85 ans dans la maison isolée de cette dernière. Parmi d’autres indices, la police britannique avait découvert qu’il avait ciblé sa victime grâce à l’analyse satellite des environs.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte