Monde

Un Allemand arrêté dans le train avec une carte d'identité au nom de Poutine

Temps de lecture : 2 min

La fausse carte utilisée par Lucas Baier. Reuters
La fausse carte utilisée par Lucas Baier. Reuters

Pendant un contrôle de routine alors qu’il voyageait en train entre Salzbourg et Munich, un Allemand de 27 ans, Lucas Baier, a eu la bonne idée de présenter une fausse carte d’identité au nom de Vladimir Poutine, émise... en Lituanie, rapporte le Telegraph.

Après avoir été confisqué, le document a été envoyé en Lituanie ou les autorités ont confirmé qu’il s’agissait bien d’une «contrefaçon réaliste», avant de préciser qu’«aucun permis de conduire n’a jamais été émis au nom du président russe».

Le voyageur, dont la ressemblance avec le leader russe est apparemment «frappante», a déclaré avoir acheté cette fausse carte «pour rire, pendant qu’il était en vacances». Après son arrestation, il a été libéré sous caution et a écopé d’un avertissement.

Pure coïncidence, le véritable Vladimir Poutine se trouvait lui aussi en Allemagne, à Hanovre, pour y rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel et se faire traiter de «dictateur» par des militantes Femen.

Newsletters

Les Américains font-ils grève?

Les Américains font-ils grève?

De l'autre côté de l'Atlantique, les Français ont une réputation de socialistes enragés. De fait, notre système de redistribution sociale est aux antipodes des conceptions libérales voire libertariennes qui prévalent aux États-Unis depuis les...

En Angleterre, 5.550 personnes sont mortes en attendant un lit d'hôpital ces trois dernières années

En Angleterre, 5.550 personnes sont mortes en attendant un lit d'hôpital ces trois dernières années

Des décès entièrement et uniquement liés à la durée d'attente et non à l'état des malades.

Les accusations de sexisme contre le nouveau Clint Eastwood sont jugées sexistes

Les accusations de sexisme contre le nouveau Clint Eastwood sont jugées sexistes

Dans le nouveau film du réalisateur américain, une journaliste couche pour obtenir un scoop. Olivia Wilde, qui incarne le personnage, s'attaque aux critiques adressées au long-métrage.

Newsletters