Monde

Sandy retiré de la liste des noms d'ouragan

Célésia Barry, mis à jour le 12.04.2013 à 15 h 20

Quelqu'un conduit à Southampton, dans l'Etat de New York, le 29 octobre 2012. REUTERS/Lucas Jackson

Quelqu'un conduit à Southampton, dans l'Etat de New York, le 29 octobre 2012. REUTERS/Lucas Jackson

Le passage dévastateur de l'ouragan Sandy, fin octobre 2012, a coûté la vie à près de 300 personnes aux Etats-Unis et dans les Caraïbes et provoqué plus de 75 milliards de dollars de pertes.

En raison de la lourdeur de ce bilan, le comité des ouragans de l'Organisation météorologique mondiale (WMO) a décidé de ne plus attribuer le nom Sandy aux prochains ouragans, rapporte NPR.

Les ouragans sont nommés selon une liste officielle de noms, explique le site de la WMO. Chacun des noms est réutilisé par rotation tous les six ans. Lorsqu'une tempête a été trop meurtrière et sur décision de l'organisation, son nom peut être retiré de la liste. C'est le cas des tempêtes Katrina (2005), Mitch (1998) ou Tracy (1974), indique la WMO.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), l'agence américaine responsable de l'étude des océans et de l'atmosphère, a annoncé la nouvelle sur son site:

«Si une tempête est si meurtrière ou si coûteuse que l'utilisation future de son nom serait insensible ou prêterait à confusion, la WMO, qui inclut le personnel du centre des ouragans de la NOAA, peut retirer le nom. Sandy est le 77e nom d'ouragan à être retiré de la liste de l'Atlantique depuis 1954. Il sera remplacé par Sara en 2018.»

Selon le site de la WMO, les noms attribués aux tempêtes permettent une identification rapide dans les messages d'avertissement destinés à la population, un prénom étant plus simple à retenir qu'une suite de chiffres ou de termes techniques.

Début avril 2013, Slate expliquait un phénomène étonnant: nous ferions davantage de dons lorsque le nom d'un ouragan commence par la même initiale que notre prénom.

«Les Robert, Ralph et Rose ont donné, pour l’ouragan Rita, 260% plus que les personnes dont le prénom ne commence pas par un "R", expliquait Joshua Tucker sur son blog The Monkey Cage. En 2005, même cas de figure, les personnes dont les initiales commençaient par un "K" ont donné 150% plus pour Katrina. En 2004, les personnes portant le "I" comme initiale ont donné 100% de plus pour le fonds d’aide de l’ouragan Ivan.»

Célésia Barry
Célésia Barry (113 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte