Économie

40 ans d’industrie musicale en un .gif

Temps de lecture : 2 min

L'industrie musicale en 1984, d'après les données de la RIAA
L'industrie musicale en 1984, d'après les données de la RIAA

Entre 1973 et 2013, l’industrie musicale est passée, entre autres, par le vinyle, la cartouche 8-pistes (8-track tape), la K7, le CD ou encore le SACD (un flop qui rappelle celui –annoncé– du Blu-ray), avant de faire face dès 2004 à l’explosion des formats numériques, du streaming aux téléchargements sur téléphones mobiles.

Les graphiques, réalisés par le site Digital Music News, s’appuient sur la totalité des données mises à disposition par la Recording Industry Association of America (RIAA), équivalent américain de la Sacem. Les données ne concernent que les ventes aux Etats-Unis et chaque camembert représente 100% des revenus totaux générés par les enregistrements.

Les transitions de formats sont frappantes. La cassette prend le pas sur le vinyle dans les années 1980, seulement pour être supplantée par le CD dès 1991. A chaque décennie, son format emblématique, avec une pointe de nostalgie, souvent renouvelée, pour le vinyle.

Comme en témoigne cette infographie de Visual.ly, les ventes de vinyles se sont multipliées à l’heure de gloire du CD, et connaissent un regain vigoureux depuis 2008.

Newsletters

Mesdames, votre famille vous arnaque

Mesdames, votre famille vous arnaque

Dans ce septième et avant-dernier épisode de Rends l'argent, Titiou Lecoq va à la rencontre de Céline Bessière et Sibylle Gollac, sociologues et autrices du livre Le Genre du capital. Fruit de vingt ans de travaux, il montre comment au moment des...

Ouvrir les stations de ski, une équation impossible

Ouvrir les stations de ski, une équation impossible

La réouverture des stations, «préférable» courant janvier selon le président Emmanuel Macron, aggrave la situation d'un secteur qui souffre déjà de nombreux maux structurels.

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

La cité phocéenne accueille chaque année de nouveaux habitants. Mais les premiers à répondre présents ne restent que le temps des vacances.

Newsletters