Life

Un utilisateur de Reddit avoue un meurtre en mème

Célésia Barry, mis à jour le 09.04.2013 à 12 h 26

Le mème Confession Bear

Le mème Confession Bear

Parmi les mèmes qui prolifèrent sur Internet, Confession Bear est, en toute partialité, l'un des plus mignons. Sa petite tête triste est utilisée par les internautes pour se confesser. Le site Know Your Meme définit ces aveux comme «des comportements tabous et des avis controversés qui sont souvent gardés secrets par peur d'être ostracisés».

«J'ouvre le robinet pour qu'on pense que je me lave les mains»

«Je laisse mon unique cravate nouée parce que je ne sais pas faire les nœuds de cravate»

Ces confessions sont généralement amusantes et bon enfant. Mais le 6 avril dernier, un internaute a sérieusement secoué Reddit en confessant en mème le meurtre du petit-ami de sa sœur, rapporte the Daily Dot.

Dans un sujet appelé «j'ai finalement le courage d'avouer», l'utilisateur Naratto a avoue avoir tué un homme et fait passer sa mort pour une overdose:

«Ma sœur avait un petit-ami violent et accro à la meth. Je l'ai tué avec sa propre drogue alors qu'il était inconscient et tout le monde a pensé qu'il avait fait une overdose.»

Naratto a posté cette image avec son compte Reddit et non un compte «jetable», note the Daily Dot, rendant plusieurs personnes sceptiques quant à la véracité de sa déclaration. Ce qui n'a pas empêché certains utilisateurs de publier les nom, prénom, profession, adresse et pages Facebook et Twitter de Naratto, ajoute le site. D'autres l'ont même dénoncé sur le site web du FBI, où un formulaire est spécialement prévu à cet effet.

Probablement effrayé, Naratto a répondu par un commentaire désormais effacé, indique the Daily Dot.

«Si on me donnait un dollars à chaque fois que j'étais pris au sérieux sur Internet, je pourrai prendre ma retraite aujourd'hui. […] La raison pour laquelle je reconnais avoir blagué est que des gens postent mes informations personnelles.»

Le fin mot de l'histoire ne sera probablement jamais connu, sauf si le FBI mène des recherches après avoir été alerté par les internautes. Mais s'il s'avère que Naratto est véritablement un assassin, il ne serait pas la premier à avoir avoué son crime via Internet, souligne the Daily Dot. En 1998, un homme avouait sur un forum de soutien avoir tué sa fillette de 5 ans. En 2002, un autre confessait le meurtre d'un policier en ligne.

Cette histoire pointe également la difficulté à rester anonyme sur Internet. Bien que Naratto n'ait pas particulièrement cherché à s'anonymiser, comme en témoigne l'utilisation de son compte habituel, il n'a fallu que quelques heures pour les internautes pour trouver ses informations personnelles à partir de son adresse IP.

Célésia Barry
Célésia Barry (113 articles)
methdroguemeurtrecrimeaveux
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte