Monde

Chine: 28.000 rivières ont disparu

Temps de lecture : 2 min

Le barrage sur la rivière Yangtze. Three Gorges Dam par Hughrocks via Flirckr CC
Le barrage sur la rivière Yangtze. Three Gorges Dam par Hughrocks via Flirckr CC

Le magazine en ligne The Verge rapporte qu’une étude du ministère chinois des ressources en eau comptabilise 22.909 rivières dans le pays, soit 28.000 de moins que lors du dernier recensement en 2007. Ces disparitions touchent tout particulièrement le nord de la Chine.

Le gouvernement chinois, sur la défensive, attribue cette disparition au réchauffement climatique et à des approximations de cartographie. Mais l’impact d’un développement économique explosif et d’une gestion environnementale hasardeuse sont plus certainement à blâmer.

Le début du problème se situerait dans les années 1960, lors de la construction de barrages et de réservoirs bloquant les rivières qui se déversaient dans la plaine nord-chinoise. Cette réponse à des inondations de grande ampleur par Mao Zedong a fait sécher lacs et rivières de la région alors que les agriculteurs ont commencé à vider les puits.

Déforestation, pollution et surpopulation détruisent également les ressources d’eau propre qui restent.

Pamela Duboc

Newsletters

En Inde, deux sœurs se travestissent pour maintenir le business familial

En Inde, deux sœurs se travestissent pour maintenir le business familial

Jyoti et Neha se sont habillées en hommes pendant des années pour aider leur père malade.

Bongo et Bouteflika peuvent-ils réellement gouverner leurs pays?

Bongo et Bouteflika peuvent-ils réellement gouverner leurs pays?

Les enjeux sont de taille pour que des hommes, avec ou sans leur accord formel, soient montrés dans un état physique que tout individu souhaiterait voir réservé au domaine du privé et de l’intime.

La femme du vice-président américain enseigne dans une école qui interdit les LGBT+

La femme du vice-président américain enseigne dans une école qui interdit les LGBT+

Les parents d'élèves et le personnel doivent s'engager à ne pas «participer, soutenir ou cautionner l'immoralité sexuelle, l'activité homosexuelle ou l'activité bisexuelle».

Newsletters