Monde

La carte des pays du monde les plus dangereux pour les touristes

Temps de lecture : 2 min

Globe / TUBS (2011)
Globe / TUBS (2011)

Pour vos prochaines vacances, prévoyez un peu de place dans vos valises pour cette carte qui pourrait s'avérer indispensable. Une carte, certes, une boussole de survie surtout, évoquée par le site The Atlantic.

Celle-ci n’est pas destinée à vous faire découvrir les destinations de vos rêves, mais plutôt d’en éviter quelques-unes qui pourraient mettre votre vie en danger.

La région du Sahel, l’Irak, la Somalie, l’Iran ou encore l’Afghanistan... La carte interactive (que vous pouvez consulter ici) développée par CBC News classe les pays du plus au moins dangereux, à partir des avertissements et des recommandations émises par le département des Affaires étrangères du Canada.

Tourisme et violence: le sujet est d’autant plus d’actualité depuis qu’il cristallise l'attention, ces derniers mois, après différents faits divers survenus en Inde –où l’afflux de touristes étrangères a baissé de 35%– ou au Brésil, par exemple.

Une étude récente a montré que la violence et les soulèvements populaires, comme dans certains pays d'Afrique du nord, avaient tendance à dissuader les touristes, voire à les faire déguerpir.

Pour évaluer la dangerosité potentielle d'un pays, les indices sont multiples: taux d’homicide ou de kidnapping dans le pays; la présence de conflits armés au Mali et au Soudan ou la guerre des «narcos» en Colombie...

En France, le ministère des Affaires étrangères a lui aussi sa mappemonde répertoriant les pays où la prudence est de mise. On appelle ça les «conseils aux voyageurs» où l’on apprend par exemple que «le tourisme est fortement déconseillé» au Mali. En Syrie, le ministère recommande aux ressortissants français –en caractères gras et en rouge vif– de «quitter le pays immédiatement».

En Amérique du Sud, même son de cloche, notamment au Brésil, «en raison des risques avérés d’agression à main armée sur les axes routiers» et «d’une augmentation sensible des agressions à l’encontre des touristes».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Alors, pour relativiser, cette carte s’accompagnera volontiers de ce guide en ligne, réalisé par wikiHow, délivrant une série de conseils pour voyager en sécurité dans un pays étranger. Mieux, Forbes a établi une liste des pays les plus heureux du monde. Et félicitations à la Norvège qui décroche la première place.

Newsletters

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

La population rom est victime de la guerre en Ukraine comme aucune autre. Pour elle, l'ennemi est partout et le refuge nulle part.

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

Le fabricant Yarra Valley Dairy a écopé d'une contravention à cause de l'inconfort causé par une «odeur déraisonnable» s'échappant de son installation.

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Les producteurs des pays en voie de développement sont les premiers touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Ils se trouvent souvent en première ligne face à aux cyclones, aux ouragans, aux épisodes de sécheresse ou aux inondations qui réduisent le volume des récoltes et vont parfois jusqu’à les décimer. L’ONG Max Havelaar met tout en œuvre pour que les producteurs et productrices soient plus fort.e.s et résilient.e.s face aux aléas climatiques et leurs conséquences, mais aussi pour les accompagner dans la réduction de leur impact sur l'environnement.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio