Partager cet article

Combien pèseraient tous les stocks d'or du monde réunis?

Crowne-Bars / Digitalmoneyworld via FlickrCC License by

Crowne-Bars / Digitalmoneyworld via FlickrCC License by

S’il nous venait à l’esprit de réunir tout l’or du monde, quelle surface devrions-nous prévoir pour le stocker entièrement? La question occupe les esprits, notamment celui des experts qui peinent à s’accorder sur une estimation commune du volume total de ce précieux métal dans le monde. Pourquoi de telles disparités dans les calculs? La BBC a essayé d’y répondre.

Dans le monde, la masse totale d’or extrait s’élèverait à 171.300 tonnes. Voilà l’estimation avancée par le cabinet de conseil en métaux précieux Thomson Reuters GFMS. Une évaluation approuvée par l’homme d’affaires Warren Buffett. Pour mieux se rendre compte, imaginez un cube d’or aux arêtes de 20 mètres de haut (la Pyramide du Louvre mesure 21 mètres de haut).

Néanmoins, tous les experts n’adhèrent pas à cette appréciation. Selon le Gold Standard Institute, le stock d’or physique extrait dans le monde entier serait bien plus conséquent. «Une estimation plus raisonnable se situerait entre 1,2 et 2,5 millions de tonnes», précise Philip Barton, son président-fondateur. Dans ce cas de figure, les arêtes du fameux cube d’or atteindraient presque 50 mètres (un immeuble d'une quinzaine d'étages).

Parmi ceux qui réfutent le calcul du volume total d’or extrait dans le monde se distinguent aussi ceux qui en évaluent une quantité moins élevée, à l’image de James Turk, fondateur de Gold Money. Lui juge que les différentes études sur le sujet surestiment la masse d’or véritablement disponible.

A ses yeux, la quantité d’or extraite avant l'année 1492 que Thomson Reuters évalue à 12.780 tonnes est erronée. Selon ses calculs, il serait plus raisonnable de se fier à une estimation de 297 tonnes à cette même date, marquée par la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. En cause: des méthodes de minage trop peu développées au Moyen-Âge pour extraire les quantités avancées par ses pairs.

Mais la proportion d’or sur terre est-elle l’enjeu essentiel? Pas sûr. La bonne nouvelle, selon l’auteur de l’article, Ed Prior, est plutôt de savoir combien il en reste à extraire. L’US Geological Survey se fonde sur une masse d’or exploitable de 52.000 tonnes. Le tout dans les mines du monde entier.

Si l’auteur se réjouit d’une telle nouvelle, c’est surtout parce que l’or est aujourd’hui utilisé à des fins non-monétaires dans de nombreux domaines. A commencer par l’industrie  (aérospatial, haute-technologies, aéronautique, télécommunications) ou les arts (bijouterie, joaillerie, orfèvrerie).

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte