Un professeur de biologie dit «vagin», les parents d'élèves portent plainte

Le système reproductif féminin via Wikimedia Commons

En dix-huit ans d'enseignement, le professeur de biologie Tim McDaniel n'a jamais reçu une seule doléance de la part de parents d'élèves. Mais récemment, quatre d'entre eux se sont plaints de ses méthodes d'enseignement. Lors d'un cours sur le système reproductif humain dispensé à des élèves d'une quinzaine d'années (ils sont en 10th grade, l'équivalent de notre seconde), ce professeur de l'Idaho, aux Etats-Unis, a utilisé le mot «vagin», rapporte le site MagicValley. Une enquête de la commission d'étique professionnelle de l'Idaho est en cours.

Dans une lettre adressée à Tim McDaniel, le ministère de l’Education de l’Etat accuse le professeur d'avoir employé le mot «vagin» et d'avoir enseigné à ses élèves la mécanique biologique d'un orgasme ainsi que les différentes méthodes de contraception, explique MagicValley. Il aurait également diffusé en classe la vidéo d'un herpès génital et raconté des blagues inappropriées.

«Tout ce que j'enseigne sort tout droit du manuel, affirme Tim McDaniel à MagicValley. Je n'enseigne rien que le manuel ne mentionne pas. De plus, je donne à chaque étudiant la possibilité de ne pas assister à ce cours sur la reproduction s'il ne se sent pas à l'aise.»

Le professeur est également accusé d'avoir diffusé Une vérité qui dérange, le documentaire du démocrate Al Gore, candidat à l'élection présidentielle de 2000. Selon la commission d'éthique professionnelle de l'Idaho, la diffusion de ce documentaire dans l'école est une prise de position politique du professeur.

Tim McDaniel affirme avoir demandé ensuite à ses élèves d'écrire un devoir sur le climat:

«Je n'attendais pas une réponse précise, je voulais seulement qu'ils soient capables d'expliquer ce qu'ils croient.»

Selon Neil Hollingshead, l'administrateur de l'école, «il est très peu probable que tout ceci finisse avec son renvoi. Mais il recevra peut-être une lettre de réprimande de la commission de l'école».

Le professeur a affirmé à MagicValley qu'il ne se sentait coupable de rien et que si une lettre de réprimande lui parvenait, il ne la signerait pas.

Une page Facebook, «Sauvez le professeur de biologie», a été créée en soutien à Tim McDaniel. Sur son mur, les messages de soutien affluent:

«Ces quatre familles qui tentent de persécuter cet homme qui ne faisait que son travail sont un excellent exemple de pourquoi les Etats-Unis sont en train de devenir un blague dans le monde entier.»

«Cet homme a été embauché pour donner à ces enfants […] une éducation basée sur des faits. Le punir pour avoir fait son travail est anti-américain et honteux.»

Selon The Atlantic Wire, les plaintes des parents pourraient s'expliquer par la forte présence de mormons dans l'Etat de l'Idaho. Le site cite le manuel officiel de l'église:

«Lorsque les écoles entreprennent l'éducation sexuelle (des élèves), leurs parents doivent veiller à ce que les instructions données à leurs enfants soient compatibles avec de saines valeurs éthiques et morales.»