Life

Andrew Cassidy, le «Maradona gallois» obèse devenu star sur YouTube [VIDEO]

Grégoire Fleurot, mis à jour le 27.03.2013 à 15 h 06

Capture d'écran de YouTube

Capture d'écran de YouTube

Les vidéos d’amateurs de football qui exhibent leur talent au «freestyle football» (concours de jonglage) se retrouvent par milliers sur YouTube, mais celles d’Andrew Cassidy ont quelque chose de particulier.

La technique de Cassidy est loin d’être aussi parfaite et impressionnante que les stars de la discipline comme le Néerlandais Soufiane Touzani, dont les vidéos ont déclenché le phénomène freestyle il y a quelques années. Si cet ancien pêcheur gallois au chômage est devenu une véritable star dans sa petite ville de Milton Haven dans le Pembrokeshire, c’est surtout à cause de son poids: 127 kg.

Cette vidéo de mauvaise qualité de 46 secondes, apparemment prise d’un téléphone portable depuis une voiture avec la chanson We Found Love de Rihanna à plein tube, le montrant en train de garder la balle en l’air dans un parking détrempé a suffi pour que les organisateurs du championnat du monde de freestyle à Dubaï l’invitent pour animer leur cérémonie d’ouverture rapporte le Daily Mail, qui écrit:

«Monsieur Cassidy était un personnage bien connu de la bourgade galloise depuis plus de dix ans, mais quand de nouvelles images de lui gardant le ballon en l’air pendant près d’une minute ont été postées sur la page Facebook “Spotted: Milford Haven” ce week-end, sa réputation est devenue planétaire et les fans de foot du monde entier se sont émerveillés de sa technique.»

La vidéo du «Maradona gallois» a déjà été vue 1,6 million de fois mercredi 27 mars, soit trois jours après sa mise en ligne. On peut même se demander si Barack Obama n’a pas décidé de se mettre au freestyle en regardant les exploits de Cassidy:


Barack Obama avec les Los Angeles Galaxy à la Maison Blanche le 26 mars 2013, REUTERS/Larry Downing

Le Gallois, qui a commencé à taper dans le ballon après avoir perdu son travail de pêcheur en 2002, a confié son étonnement au journal:

«C’est un peu fou que tant de gens aient vu ma technique, c’est simplement ce que je fais. Parfois, des enfants s’arrêtent et tapent la balle avec moi, mais ils partent toujours quand je leur ai donné une leçon. […] Je suis assez bon même si j’ai un peu de graisse: ce n’est qu’une question d’entraînement, et j’ai beaucoup de temps à y consacrer.»

Interrogé par le journal Wales Online, il se prend même à rêver à une confrontation avec les plus grands footballeurs de ce monde: 

«Quand j’étais petit, Pelé était mon préféré, maintenant c’est Messi. Je crois que c’est le meilleur joueur que j’aie jamais vu jouer, j’aimerais bien le défier à un concours de jongles pour voir qui gagnerait.»

Un rêve pas si fou, vu sa nouvelle renommée. En attendant, Andrew peut toujours continuer à progresser en apprenant de nouveaux «tricks» du champion du monde français Gautier Fayolle:

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte