Life

Le thé peut être dangereux en trop grandes quantités

Célésia Barry, mis à jour le 25.03.2013 à 16 h 45

Une tasse de Earl Grey, David Wilmot, Wikimedia Commons

Une tasse de Earl Grey, David Wilmot, Wikimedia Commons

Les bienfaits du thé sont souvent vantés. Cette boisson à base de caféine importée de Chine au XVIe siècle préviendrait certains cancers, le vieillissement ou encore les maladies cardiovasculaires, explique le Figaro. A part le jaunissement des dents, difficile de lui trouver des désavantages. Mais consommer du thé en quantités trop importantes pourrait bien être nocif, rapporte le Daily Mail.

Une Américaine de 47 ans qui buvait un pichet de 100 à 150 sachets de thé par jour depuis dix-sept ans a développé une maladie rare des os. Ses dents, irrémédiablement abîmées, ont toutes dû être retirées.

La femme, originaire du Michigan, a commencé à ressentir des douleurs et des raideurs dans son dos, ses bras, ses jambes et ses hanches, explique le Daily Mail. Elle consulte alors un médecin à l'hôpital Henry Ford, à Detroit, qui pense aussitôt à un cancer. Les analyses aux rayons X du squelette de l'Américaine montrent une densification anormale des os dans certaines de ses vertèbres ainsi qu'une calcification des ligaments de ses bras.

Mais ce diagnostic n'explique pas les taux quatre fois plus élevés de fluorure mesurés dans le sang de la femme, ajoute le Daily Mail. Le Dr Sudhaker Rao, vers lequel la femme est dirigée, pense alors à une fluorose squelettique. Cette maladie rare des os est provoquée par une exposition quotidienne depuis plus de dix ans à des doses supérieures à 10 mg de fluorure par jour, explique le ministère de la Santé de l'Ontario, au Canada. Or la femme consommait quotidiennement plus de 20 mg de fluorure, présent dans le thé et l'eau, révèle le New England Journal of Medicine, dans lequel le cas a été publié.

«L'excès de fluorure est généralement éliminé de l'organisme par les reins, indique le Dr Rao à Livescience. Mais s'il est consommé en quantités excessives, comme l'a fait cette patiente en buvant du thé, le fluorure forme au fil du temps des dépôts de cristaux sur les os.»

Quelques autres cas de fluoroses squelettiques causés par une ingestion de thé en quantités trop importantes ont été rapportés aux Etats-Unis, note Livescience. Cette maladie est courante en Inde et en Chine, où l'eau est naturellement riche en fluorure, ajoute le Daily Mail.

Les médecins ont conseillé à l'Américaine de cesser de consommer du thé. Selon le Dr Rao, cet arrêt devrait suffire à guérir la femme.

Célésia Barry
Célésia Barry (113 articles)
caféinedentsosmaladieboissons
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte