Monde

Al-Qaida voulait attaquer l'Europe avant les Etats-Unis en 2010

Annabelle Georgen, mis à jour le 23.03.2013 à 9 h 11

Oussama Ben Laden. REUTERS.

Oussama Ben Laden. REUTERS.

Parmi les milliers de documents d'al-Qaida trouvés par l'armée américaine à la mort d'Oussama ben Laden, dans la résidence fortifiée où ce dernier s'était retranché au Pakistan, très peu d'entre eux ont été rendus publics à ce jour. 17 exactement.

Selon une information exclusive de l'hebdomadaire Die Zeit, le ministère de la Justice allemand serait en possession d'un de ces documents secrets. Il s'agit d'une lettre de dix-sept pages qui aurait été écrite en mars 2010 par Younis al-Mauritani, un des chefs de l'organisation terroriste, qui est aujourd'hui derrière les barreaux.

Dans cette missive adressé à Ben Laden, désigné par son nom code «Zamara'i», le chef terroriste conseillait d'attaquer l'Europe avant les États-Unis, comme le résume le journaliste Yassin Musharbash (qui livre également les éléments-clefs de la lettre en anglais sur son blog):

«Avant que les attentats aient lieu, Oussama Ben Laden devait d'abord proférer des menaces: "Informez l'Europe", le prie-t-il, "que la patience a atteint sa limite". Al-Qaida devait ensuite frapper une ou deux semaines plus tard. Et "ensuite nous attaquons l'Amérique".»

Cette lettre a été remise aux autorités allemandes par les États-Unis en avril 2012 dans le cadre du procès de trois jeunes hommes résidant à Düsseldorf, accusés d'avoir planifié des attentats en Allemagne pour le compte d'al-Qaida. Le document pourrait servir de pièce à conviction car il contient des informations sur «un frère marocain» dont la date de naissance, les études et le lieu de résidence sont les mêmes que ceux d'un des accusés, Abdeladim el-K., comme le précise le blog de journalisme d'investigation du quotidien Die Welt.

Il prévoyait ainsi d'infiltrer des recrues de l'organisation terroriste dans les secteurs de la chimie, de la physique, du transport de matières premières, telles que le gaz ou le pétrole, ou dans des «entreprises sensibles», afin de pouvoir être prêt à «frapper» au moment venu. Il plaidait aussi en faveur de l'utilisation d'avions, comme lors des attentats du 11-Septembre, en prenant cette fois-ci pour cible Abqaïq en Arabie Saoudite, un des plus grands gisements de pétrole au monde, comme le rapporte Die Zeit:

«Il proposait que les cadres d'al-Qaida, après leur formation de pilote, essaient de se faire embaucher par des compagnies aériennes – pour ensuite, par exemple, endormir leurs copilotes à l'aide d'un somnifère, de façon à ce que l'avion puisse être "dirigé" vers la cible.»

Au vu du nombre d'informations sensibles et extrêmement détaillées qu'elle contient, des doutes subsistent sur l'authenticité de cette missive. C'est pourquoi trois agents du FBI devront comparaître devant le tribunal de Düsseldorf, où le procès a débuté mercredi, pour expliquer la façon dont le document est entré en leur possession et quelles personnes y ont depuis eu accès.

Annabelle Georgen
Annabelle Georgen (344 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte