Monde

Berlin est-elle prête en cas d'attaque de zombies?

Temps de lecture : 2 min

Un zombie à Madrid, le 7 février 2009, pour le «Jour des fiertés Zombies». REUTERS/Susana Vera
Un zombie à Madrid, le 7 février 2009, pour le «Jour des fiertés Zombies». REUTERS/Susana Vera

«Berlin est-elle bien préparée en cas de catastrophe liée à des zombies?» C'est la question délirante que viennent de poser deux membres du Parti pirate allemand au Sénat de Berlin, rapporte le tabloïd Bildzeitung.

Prenant pour modèle le Centre for Disease Control and Prevention aux Etats-Unis, qui a édité il y a quelques mois un manuel de survie en cas d'attaque de zombies sous la forme d'une BD humoristique (pour sensibiliser les jeunes à la prévention des catastrophes,) les Pirates ont demandé au Sénat s'il était possible d'éditer un manuel de ce genre à Berlin, et «si non, pourquoi pas?», comme l'explique le quotidien régional Augsburger Allgemeine.

Réponse très sérieuse et un brin dédaigneuse du Sénat, qui se trouve dans l'obligation de répondre à toutes les questions posés par les fractions politiques, comme le rapporte le quotidien Die Welt:

«La “façon dont est représenté ce sujet d'une grande importance” ne correspond “pas à ce que le Sénat considère comme une prévoyance judicieuse des catastrophes”.»

Les Pirates ne sont pas de cet avis. Comme l'explique au Bildzeitung l'un des auteurs de la demande, le député au Parlement de Berlin Simon Kowalewski, 31 ans:

«Nous trouvons qu'il est important que chacun se soucie du comportement à adopter lors d'une catastrophe. Et un sujet aussi populaire que la Zombie Apocalypse, comme les spécialistes américains de la prévention des épidémies l'ont reconnu avec justesse, représente une possibilité formidable de les sensibiliser.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Depuis leur entrée au Parlement de Berlin en 2012, les Pirates, à qui nous avions consacré un article la même année, se sont fait maintes fois remarquer pour leurs provocations, leurs excentricités vestimentaires et leurs propositions audacieuses, comme récemment la mise en place de toilettes unisexe dans les bâtiments publics du district branché et multikulti de Friedrichshain-Kreuzberg.

Newsletters

La fille de Poutine se serait rendue à Munich plus de cinquante fois en deux ans

La fille de Poutine se serait rendue à Munich plus de cinquante fois en deux ans

Il semblerait qu'elle ait de forts liens avec l'Europe de l'Ouest, région tant critiquée par son père.

Aux États-Unis, pleurer chez le docteur peut vous coûter 40 dollars

Aux États-Unis, pleurer chez le docteur peut vous coûter 40 dollars

C'est normalement le montant à payer pour une «brève évaluation émotionnelle et comportementale». Mais dans le cas d'une internaute, ce prix semble loin d'être justifié.

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio