Monde

Berlin est-elle prête en cas d'attaque de zombies?

Annabelle Georgen, mis à jour le 20.03.2013 à 16 h 48

Un zombie à Madrid, le 7 février 2009, pour le «Jour des fiertés Zombies». REUTERS/Susana Vera

Un zombie à Madrid, le 7 février 2009, pour le «Jour des fiertés Zombies». REUTERS/Susana Vera

«Berlin est-elle bien préparée en cas de catastrophe liée à des zombies?» C'est la question délirante que viennent de poser deux membres du Parti pirate allemand au Sénat de Berlin, rapporte le tabloïd Bildzeitung.

Prenant pour modèle le Centre for Disease Control and Prevention aux Etats-Unis, qui a édité il y a quelques mois un manuel de survie en cas d'attaque de zombies sous la forme d'une BD humoristique (pour sensibiliser les jeunes à la prévention des catastrophes,) les Pirates ont demandé au Sénat s'il était possible d'éditer un manuel de ce genre à Berlin, et «si non, pourquoi pas?», comme l'explique le quotidien régional Augsburger Allgemeine.

Réponse très sérieuse et un brin dédaigneuse du Sénat, qui se trouve dans l'obligation de répondre à toutes les questions posés par les fractions politiques, comme le rapporte le quotidien Die Welt:

«La “façon dont est représenté ce sujet d'une grande importance” ne correspond “pas à ce que le Sénat considère comme une prévoyance judicieuse des catastrophes”.»

Les Pirates ne sont pas de cet avis. Comme l'explique au Bildzeitung l'un des auteurs de la demande, le député au Parlement de Berlin Simon Kowalewski, 31 ans:

«Nous trouvons qu'il est important que chacun se soucie du comportement à adopter lors d'une catastrophe. Et un sujet aussi populaire que la Zombie Apocalypse, comme les spécialistes américains de la prévention des épidémies l'ont reconnu avec justesse, représente une possibilité formidable de les sensibiliser.»

Depuis leur entrée au Parlement de Berlin en 2012, les Pirates, à qui nous avions consacré un article la même année, se sont fait maintes fois remarquer pour leurs provocations, leurs excentricités vestimentaires et leurs propositions audacieuses, comme récemment la mise en place de toilettes unisexe dans les bâtiments publics du district branché et multikulti de Friedrichshain-Kreuzberg.

Annabelle Georgen
Annabelle Georgen (342 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte