Monde

Pourquoi le pape François est-il si vieux?

Pamela Duboc, mis à jour le 15.03.2013 à 14 h 33

Jorge Bergoglio en 2009 à Buenos Aires. REUTERS/Marcos Brindicci

Jorge Bergoglio en 2009 à Buenos Aires. REUTERS/Marcos Brindicci

Nate Silver du blog FiveThirtyEight du New York Times a, tout comme nous, fait du data journalisme sur les papes, et voit trois raisons principales pour l'élection d'un pape de l'âge de Jorge Mario Bergoglio, 76 ans:

1.En ligne avec l’histoire

L'âge moyen à l’élection a varié au cours de l’histoire et a considérablement augmenté aux XVIIe et XVIIIe siècles, pour atteindre 71 ans, une valeur qu'on retrouve à un an près entre 1958 et 2013. A 76 ans, le nouveau pape François dépasse cette moyenne. Il est par contre peu probable que la durée de son règne dépasse de beaucoup la moyenne historique de 7 années (8,7 lorsqu’on ne prend pas en compte les données incertaines).

Comme le rappelle Nate Silver:

«Les neufs hommes précédents qu’on savait avoir 75 ans ou plus au moment de leur élection à la papauté ont en moyenne servis cinq années seulement.»

Mais l’espérance de vie a considérablement augmenté. Il reste pour un Argentin entre 75 et 79 ans neuf années à vivre et onze années pour un Italien. Pour François l’expatrié, on peut couper la poire en deux et lui compter encore dix années de vie terrestre.

2. Voter à nouveau

Il est interdit de participer à l’élection au-delà de 80 ans et les cardinaux présentent une moyenne d’âge de 72 ans. Italiens pour la plupart, ils peuvent espérer vivre encore 14 années et demi, selon l’Organisation mondiale de la santé. D’après Nate Silver:

«Si François sert pour cinq ou dix ans, un nombre considérable de cardinaux auront une autre opportunité d’influer sur la direction de l’Eglise en votant à nouveau pour un pape, quelque chose qui aurait été bien moins probable s’ils avaient sélectionné un candidat de 50 ans ou 60 ans.»

L’histoire mouvementée de l’Eglise a connu des époques sombres durant lesquelles les papes mourraient parfois mystérieusement, après seulement quelques mois d’office. Mais si le conclave avait choisi un pape «jeune», comme par exemple Christoph Schönborn (68 ans), il aurait été peu probable que les cardinaux puissent participer à une autre élection, puisque l’Autrichien peut espérer vivre jusqu’en 2031 (soit 18 années supplémentaires).

3. La possibilité de renoncer

Les estimations d’espérance de vie ne sont que des moyennes, il serait donc tout à fait possible que François dépasse la sienne. Sans même vouloir faire mentir les statistiques, il pourrait perdre sa santé mentale et physique bien avant de mourir, tout en restant pape. Nate Silver fait l’hypothèse que la renonciation de Benoît XVI (la première en 600 ans) a pu dissiper la crainte pour les cardinaux de voir ceci arriver, puisqu’il y a maintenant «un précédent moderne de pape renonçant à cause de leur âge avancé». Cette voie ouverte par Benoît XVI a peut-être donné la possibilité aux cardinaux d’élire un pape âgé.

Pamela Duboc
Pamela Duboc (60 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte