Monde

Prémonitoire: l'Espagnol qui avait rêvé du nouveau pape François la veille de la démission de Benoît XVI

Temps de lecture : 2 min

Twitter Bird Sketch shawncampbell via Flickr CC License by
Twitter Bird Sketch shawncampbell via Flickr CC License by

Etrange rêve prémonitoire rapporté par El Mundo et l'édition espagnole de l'Huffington Post au lendemain de l'élection du nouveau pape. Le Madrilène Alejandro R. de Cabo aurait rêvé d'un pape nommé François la nuit précédant la résignation officielle de Benoît XVI, le 11 février 2013.

La prédiction aurait pu rester ignorée du reste du monde si sa petite amie n'avait pas eu l'idée de la tweeter le lendemain sur son compte Twitter personnel.

«Mon copain s'est réveillé à 4 heures du matin la nuit dernière en disant qu'il avait rêvé d'un nouveau pape appelé "François Ier" et aujourd'hui Benoît renonce.»

Avec l'élection du nouveau pape en la personne de Jorge Mario Bergoglio et le choix du prénom de François, le tweet s'est depuis propagé de manière virale, avec presque 50.000 retweets au compteur actuellement, sans compter les milliers de commentaires.

«Yolanda de Mena et Alejandro de Cabo à Rome pour témoigner en tant qu'accusés pour Vatileaks. Silence absolu [au Vatican] jusqu'à ce que tout soit clarifié.»

Newsletters

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

Alors qu'en France, l'Assemblée nationale vient de voter ce texte controversé, en Espagne, la «loi bâillon» est en vigueur depuis cinq ans. Organisations et journalistes dénoncent un texte qui donne plus de pouvoir aux forces de l'ordre et effraie les citoyens.

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

De nouveaux développements assez dramatiques sont intervenus en Iran, avec l'assassinat ce 27 novembre de Mohsen Fakhrizadeh, une grande figure du programme nucléaire iranien, attribué à un commando israélien. Il faudrait sans doute y voir pour...

Les autorités indonésiennes font détruire des centaines de sextoys

Les autorités indonésiennes font détruire des centaines de sextoys

Les jouets sexuels sont considérés comme illégaux en Indonésie.

Newsletters