Sports

«Dream League» au Qatar: le Times s'est-il approprié un faux scoop des Cahiers du football?

Grégoire Fleurot, mis à jour le 13.03.2013 à 17 h 15

Image illustrant les articles des Cahiers du football et de The Times

Image illustrant les articles des Cahiers du football et de The Times

Le quotidien britannique The Times a-t-il volé un faux scoop au magazine sportif satirique français Les Cahiers du football? C’est la question que se pose toute la presse sportive britannique.

En une de la partie «Sports» de son édition de ce mercredi 13 mars, le journal vieux de plus de 200 ans publie un article présenté comme un scoop intitulé «Les cheiks secouent le jeu mondial» (article payant en ligne) dans lequel il détaille les plans du Qatar visant à créer une ligue fermée, appelée «Dream League», avec les meilleurs clubs de football européens.

Le pays aurait offert à tous les plus grands clubs, dont les plus grands clubs anglais, le Paris Saint-Germain ou encore le FC Barcelone, 175 millions de livres (un peu plus de 200 millions d’euros) chacun pour participer à ce mini-championnat qui se déroulerait dans le Golfe tous les deux ans. Un autre article accompagne le scoop, titré «Des sables mouvants pourraient transformer la carte du football mondial» (payant).

L’information est rapidement reprise par des dizaines de sites Internet comme celui du Telegraph ou de Yahoo Sports, tandis que le site du Mirror s’interroge déjà sur les conséquences d’une telle révolution dans le football mondial.

Problème: les informations contenues dans le «scoop» du Times sont les mêmes que celles publiées par le magazine français Les Cahiers du football trois jours avant dans un article satirique tout droit issu de l’imagination de son auteur. Daté du 10 12 mars et signé «Agence Trans Presse», l’article donne les mêmes détails sur l’organisation de l’évènement, et cite «un responsable qatari qui a souhaité rester anonyme», Luc Dayan (président du RC Lens) ou encore Bonnie Pascal-Fasse, directrice de l’institut imaginaire IBIS.

L’affaire est vite repérée par Rue89, qui appelle Jérôme Latta, rédacteur en chef des Cahiers du football et auteur de la fausse dépêche, pour recueillir son avis sur l’emballement autour de son article. «Je jure que c’est entièrement sorti de mon imagination, je n’ai pas la moindre source et je n’ai pas eu connaissance d’un papier en préparation du Times», confie l’intéressé, laissant penser que le Times se serait approprié sans le dire son article en le prenant pour un vrai.

Interpellé par Rue89 sur Twitter, Oliver Kay, chef du bureau des sports du Times et journaliste sportif respecté outre-Manche, affirme ne pas s’être inspiré du tout de l’article des Cahiers du football, et maintient son «scoop»:

Réponse des Cahiers du football:

«Que soupçonnez-vous?! Nous avons tout inventé, y compris l’image. Nous ne savons rien de votre source, si elle existe.»

Des articles britanniques ne tardent pas à rapporter les soupçons de canular qui pèsent sur le scoop du Times. Le site d’Eurosport écrit ainsi:

«Après enquête, il apparaît que l’inspiration de l’article vient d’un faux article du site Les Cahiers du football, et que presque tous les détails du Times se trouvent dans cet article.»

Parmi les similitudes les plus étranges, le visuel censé accompagner le projet de «Dream League», qui est le même dans The Times et dans Les Cahiers du football.

Pour le journaliste d’Eurosport France Benoit Vittek, l’histoire ressemble bel et bien à une invention:

«On dirait que The Times l’a mal interprétée et a ensuite essayé de faire croire que ces fausses informations étaient à lui. C’est terrible.»

Sur un chat avec les lecteurs du Times, Oliver Kay a confirmé sa version des faits, écrivant notamment:

«Les Cahiers du football n’est absolument pas la source de mon article. […] J’ai de nombreuses notes manuscrites, emails et SMS qui confirment cela. […] Je ne suis pas le genre de journaliste à publier un article de cette magnitude […] sur la base d’une seule source. […] Est-ce que je risquerais ma réputation sur quelque chose comme ça? Non. […] Ce contact a été la source d’excellentes informations, particulièrement sur le PSG/le Qatar, particulièrement au cours des dernières semaines.»

Il affirme également que «les personnes derrière le projet veulent publier des détails le mois prochain.» La fédération de football qatarie a démenti l’existence d’un tel projet.

Qui dit la vérité? Si c’est Oliver Kay, alors les Cahiers du football ont «inventé quelque chose qui allait devenir vrai 15 heures après» comme ils le disent sur leur compte Twitter. Si c’est Jérôme Latta, la crédibilité d’un journaliste et d’une institution bicentenaire sont menacées.

Grégoire Fleurot

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte