Monde

Le cardinal Ivan Dias vit au-dessus du plus grand sauna gay d'Europe

Célésia Barry, mis à jour le 12.03.2013 à 17 h 05

Capture d'écran du site de l'Europa Multiclub

Capture d'écran du site de l'Europa Multiclub

Pour le cardinal indien Ivan Dias, l'homosexualité est une «tendance contre-nature» qui doit être soignée. Quelle ironie donc, que l'appartement du préfet émérite de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, fondée en 1622, soit situé juste au-dessus du plus gros sauna gay d'Europe, rapporte The Independent.

En mai 2008, le Vatican achète vingt appartements dans le Palais di Propaganda Fide, siège de la Congrégation pour l’évangélisation des Peuples, signale the Telegraph. Le prix de vente est fixé à vingt-trois millions d'euros.

Ce palais historique abrite une quinzaine de prêtres, mais aussi l'Europa Multiclub, «premier sauna gay d'Italie», clame le site Internet du club. Ivan Dias, surnommé le «prince de l'église», habite un appartement de douze pièces au premier étage de l'immeuble, ajoute The Independent, ce qui fait de lui le plus proche voisin de l'Europa Multiclub.

Les appartements, propriété de la cité papale, ont été acquis grâce aux allègements fiscaux dont a bénéficié le Vatican de la part du gouvernement Berlusconi, qui ont évité à l’Eglise de lourds paiements. Le cardinal Tarcisio Bertone, bras droit de Benoît XVI, serait à l'origine de cet achat immobilier.

Pour le quotidien italien La Repubblica cité par The Independent, «la présence dans du plus célèbre sauna gay en ces lieux est une honte».

Ce n'est pas la première révélation embarrassante pour l’Eglise, traditionnellement homophobe. La Repubblica, dans un article pas très étayé et un peu complotiste, avait accusé Benoît XVI d'avoir été poussé à la démission par un «lobby gay» qui agirait au sein de l'Eglise, rappelait l'Express. Quant au cardinal écossais Keith O’Brien, il a été forcé de quitter son poste de dignitaire à la suite des déclarations de plusieurs prêtres, qui l'accusent d'avoir eu un «comportement indécent» à leur égard, ajoute le Nouvel Observateur.

Les lecteurs italiens, eux, rient beaucoup du voisinage du cardinal Ivan Dias. Sur les sites gays, les blagues fusent.

«Oups, j'ai pris la mauvaise porte, je pensais que c'était la chapelle... Si vous ne pouvez pas aller au sauna gay de peur d'être vu, que faites-vous si vous avez des millions d'euros volés aux Italiens? Vous achetez l'immeuble avec le sauna à l'intérieur.»

Célésia Barry
Célésia Barry (113 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte