France

Le dossier secret de l'affaire Dreyfus entièrement disponible en ligne

Temps de lecture : 2 min

La dégradation d’Alfred Dreyfus, le 5 janvier 1895. Couverture du Petit Journal du 13 janvier 1895, via Wikimedia Commons
La dégradation d’Alfred Dreyfus, le 5 janvier 1895. Couverture du Petit Journal du 13 janvier 1895, via Wikimedia Commons

Le dossier secret de l’affaire Dreyfus ne l’est plus pour les internautes. Le site du Service historique de la Défense (SHD) a intégralement numérisé et mis en ligne ce document capital puisqu'il est à l'origine de sa condamnation.

Accusé à tort de trahison au profit de l’Allemagne en 1894, dans le contexte d’une campagne de presse antisémite dirigée contre lui, le capitaine Alfred Dreyfus avait été condamné sur la base de ces pièces secrètes, transmises illégalement au président du Conseil de guerre par le Service de statistiques. Il sera condamné à la dégradation et à la déportation à perpétuité en Guyane pour haute trahison. Le dossier secret sera complété en 1896 par un faux destiné à accuser Dreyfus, qui ne sera réhabilité qu’en 1906.

C'est sur la suggestions des auteurs du Dossier secret de l'affaire Dreyfus, Pierre Gervais, Pauline Peretz et Pierre Stutin, que le SHD a entrepris cette numérisation. Comme nous l'écrivions en octobre 2012, les auteurs évoquaient dans leur ouvrage la correspondance de deux attachés militaires à Paris, l'Allemand Schartzkoppen et l'Italien Panizzardi, qui entretenaient une relation amoureuse. Citant leur ouvrage, L'Express expliquait alors en quoi cette correspondance pouvait porter préjudice à Dreyfus:

«Ses prétendues accointances avec un réseau d'espions "cosmopolites" aux moeurs "contre-nature" auraient fortement joué en sa défaveur. La haine et la peur des homosexuels étaient en effet répandues à l'état-major. Les pièces secrètes communiquées aux juges militaires seraient ainsi "structurées autour d'un discours idéologique mêlant xénophobie, homophobie, antisémitisme et paranoïa sécuritaire".»

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters